NBA – Un joueur des Sixers ne voit que 2 rivaux pour Philly à l’Est

0

Les Sixers font partie des grands favoris à la Conférence Est. Et seulement leur vétéran dur à cuire Mike Scott, seulement deux franchises peuvent rivaliser avec Philadelphie à l’Est. Alors excès de confiance ou lucidité ?

A l’image de la saison dernière, la Conférence Est s’annonce très ouverte et beaucoup de prétendants peuvent légitimement atteindre les NBA Finales. On pense notamment aux Sixers. Même s’ils ont perdu JJ Redick et Jimmy Butler, ils sont toujours emmenés par Joel Embiid, Ben Simmons, Tobias Harris ou par les nouveaux arrivants Al Horford et Josh Richardson.

Pour le joueur de Philly Mike Scott, seules deux équipes de la Conférence Est sont alors capables de rivaliser avec Philadelphie. Au micro de Sixers Wire, l’ailier fort a révélé les franchises en question en expliquant ses choix.

Je pense que c’est une grande opportunité pour nous, bien sûr. C’est un grand défi, mais j’ai l’impression qu’on est prêts.

Milwaukee est toujours avec Bud (l’entraîneur Mike Budenholzer) et Giannis, ils seront toujours l’une des meilleures équipes de la Ligue – pas seulement que de l’Est, de la Ligue. J’ai l’impression que Brooklyn s’est renforcé même si KD est blessé, ils ont encore Kyrie et Taurean Prince jouera bien là-bas. Ils ont toujours Spencer Dinwiddie et Caris LeVert. Donc je dirais ces équipes, et si j’en oublie, je suis désolé, mais je sais que ces équipes se démarquent nettement.

Comme je l’ai dit, j’adopte toujours l’approche humble. Je respecte toujours nos adversaires, mais ces deux-là se détachent pour moi.

Lire aussi | 5 statistiques impressionnantes sur la carrière de John Wall

Si Milwaukee est un prétendant logique de par un effectif inchangé avec Giannis à sa tête et une excellente saison régulière la saison passée (bilan de 60-22), les Nets sont un choix plus surprenant.

Bien qu’ils se soient renforcés avec les arrivées de Kyrie Irving, Taurean Prince et Kevin Durant, ce dernier devrait manquer la totalité de la saison à cause de sa blessure au tendon d’Achille. Brooklyn semble donc être plus un prétendant pour la saison 2020-2021 que pour la saison à venir.

L’ailier fort ne voit que les Nets et les Bucks être les principaux rivaux des Sixers et oublie ainsi quelques franchises pouvant être de sérieux prétendants. On pense d’abord aux Raptors. Même s’ils se sont affaiblis par le départ de Kawhi Leonard, la base reste similaire avec Kyle Lowry, Pascal Siakam ou Marc Gasol et il ne faut pas négliger le cœur du champion.

Les Celtics seront également revanchards après la saison passée ratée et le départ de Kyrie Irving peut avoir fait balayer les tensions apparues dans le vestiaire. Les Pacers pourraient aussi se muer un outsiders si la mayonnaise prend.

Les Nets et les Bucks, seuls rivaux des Sixers ? On vous laisse juger. Attention tout de même à ne pas sous-estimer certaines autres franchises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.