NBA – Scène de censure après le match des Rockets

0

En pleine polémique chinoise, une scène de censure assez préoccupante a eu lieu après le match des Rockets.

Ce jeudi après-midi, Houston affrontait Toronto à Saitama dans le cadre d’un des Japan Games de cette pré-saison. Les Texans l’ont d’ailleurs emporté, malgré un match contrasté du duo de stars Harden-Westbrook.

Au même moment ou presque, un match sous tension s’est tenu entre les Lakers et les Nets du côté de la Chine. Pour l’occasion, le dispositif était minimaliste et certains sponsors retirés. Il faut dire que depuis quelques jours, la polémique fait rage suite au tweet polémique de Daryl Morey.

Pour rappel, le GM des Rockets avait affiché son soutien à Hong Kong, créant l’indignation en Chine. Il existe en ce moment de gros conflits sur le territoire, et les nombreuses manifestations ont engendré plusieurs blessés et même des morts.

Bien embêtée, à l’image des plates excuses de James Harden ou du discours mièvre de Steve Kerr, la NBA, qui a des intérêts énormes en Chine, a peiné à convaincre l’opinion publique dans sa réponse. Nombreux sont ceux qui critiquent le silence de la ligue sur le manquement aux droits de l’Homme dont il est question. La NBA et ses acteurs sont dans une position délicate, muselés par les intérêts financiers en Chine et l’énorme marché qui s’y joue.

Lire aussi | Giannis s’en prend au basket FIBA

Suite au match des Rockets, une journaliste a tenté d’interroger James Harden et Russell Westbrook, présents en conférence de presse, sur le sujet. Malgré son insistance et sa résistance, elle a rapidement – et sèchement – été retoquée. La raison officielle ? Questions sur le basket uniquement.

Une scène forcément dérangeante alors que la NBA rappelait il y a peu dans un communiqué qu’elle ne comptait pas empêcher ses joueurs, dirigeants et actionnaires de conserver leur liberté d’expression.

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

La polémique continue en tout cas d’enfler, et les répercussions commencent à sérieusement inquiéter dans la ligue. Plusieurs franchises s’inquiètent de voir un énorme impact pour les saison à venir, notamment sur les contrats max et les contrats rookies.

Et ne comptez pas sur le Président des Etats-Unis pour aider les brèches à se colmater. Bien trop heureux de voir certains de ses détracteurs du monde de la NBA en difficulté, Donald Trump a renvoyé la ligue à ses responsabilités tout en ridiculisant Steve Kerr.

Les nerfs sont tendus entre les deux camps, et personne ne veut lâcher du terrain. Affaire à suivre, avec de gros enjeux à la clé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.