Publicité

NBA – A quoi ressemblait le monde… la dernière fois que les Bucks étaient en Finales ?

NBA - La superbe réaction de Giannis aux chants « Joyeux anniversaire » des fans
Bleacher Report (DR)

En se qualifiant pour les Finales NBA 2021, les Bucks retrouvent un stade de la compétition qu’ils n’ont plus connu depuis… 1974 ! Une éternité dans l’univers du basketball, mais aussi dans la société en général. Voici 10 évènements marquants cette année là. Installez-vous confortablement pour une vraie plongée dans l’histoire.

Publicité

En 1974, Kareem Abdul-Jabbar est élu MVP

La légende NBA Kareem Abdul-Jabbar sous le maillot des Milwaukee Bucks
(crédit : Vernon Biever)

Auteur d’une saison 1973-74 monstrueuse (27 points, 14.5 rebonds, 4.8 passes et 3.5 contres par match), Kareem Abdul-Jabbar reçoit logiquement la distinction du meilleur joueur de la ligue. Il devança notamment Bob McAdoo, meilleur scoreur de la ligue cette année-là. Malheureusement, KAJ ne parviendra pas à empêcher Boston de vaincre ses Bucks en Finales. Les dernières avant une longue attente…

L’Allemagne de l’Ouest devient championne du monde de football

Auteur d’un quasi sans-faute lors du tournoi qui se tient en Hollande, la Mannschaft doit en plus affronter l’hôte lors de la finale. Une rencontre au sommet entre deux nations rivales. Rapidement menés après un penalty, les hommes de Helmut Schön vont toutefois renverser la partie avant même la mi-temps, Gerd Müller inscrivant le but de la victoire à la 44ème minute.

Publicité

En France, Valéry Giscard d’Estaing est élu président…

Suite à la fin de mandat forcée de Georges Pompidou, c’est une élection présidentielle en urgence qui s’organise dans l’Hexagone. Opposé au second tour à François Mitterand, Valéry Giscard d’Estaing va s’imposer avec un peu plus de 50% des votes en sa faveur. Il dirigera le pays jusqu’en 1981, lorsqu’il sera remplacé par Mitterand, justement.

… tandis que Georges Pompidou s’éteint

Si Giscard d’Estaing est élu en 1974, c’est parce que Georges Pompidou n’a pas survécu jusqu’à la fin de son mandat. Atteint d’un cancer du sang, qu’il a longtemps caché au public, le politicien gaulliste décède le 2 avril à Paris, à l’âge de 62 ans. La fin d’une vie bien remplie, qui l’a également vu être décoré lors de son service militaire pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Publicité

La révolution des Œillets éclate au Portugal

Le 25 avril, un coup d’État militaire a lieu au Portugal, soutenu par une large portion de la population locale. Le gouvernement dictateur de l’Estado Novo est alors renversé, permettant au passage au politicien Mario Soares de rentrer au pays, après 3 ans passés en exil en France. Il reprendra les rênes du nouveau Part Socialiste, et sera élu Président national en 1986.

En Italie, l’Italicus Express subit un attentat à la bombe

Train de nuit reliant entre autres Rome à Munich, l’Italicus Express va être témoin d’un atroce attentat à la bombe, le 4 août. 12 personnes trouveront la mort, tandis que 48 autres seront blessées. L’acte sera plus tard revendiqué par le mouvement italien néo-fasciste Ordine Nero, qui souhaitait venger l’homme politique d’extrême-droite Giancarlo Esposti, abattu quelques semaines auparavant par la police.

Publicité

Aux Etats-Unis, Richard Nixon donne sa démission suite au Watergate

Suite à une enquête de grande ampleur par deux journalistes du Washington Post, l’existence d’un système de surveillance au sein même de la Maison Blanche est révélée au grand public. Le Président Richard Nixon est impliqué dans l’affaire, même s’il niera cela à de multiples reprises. Face à la décision du Congrès de le destituer, Nixon donnera néanmoins sa démission. Il sera alors remplacé par Gerald Ford.

Le célèbre écrivain français Marcel Pagnol décède à 79 ans

Décidément, l’année 1974 aura été riche en décès de grande figures françaises… D’abord devenu célèbre par le théâtre, Marcel Pagnol connaîtra par la suite un succès similaire au cinéma, notamment par son film Manon des Sources. Il décèdera le 18 avril de cause naturelle, laissant derrière lui un immense héritage culturel.

Publicité

… tandis qu’une nouvelle génération de personnalités voit le jour

On peut notamment citer, sans s’y limiter, Calvin Harris, Robinho, Sebastien Loeb, James Blunt, Mathieu Valbuena, Robbie Williams, Kate Moss, Penelop Cruz, Katy Perry, Leonardo DiCaprio, Yann Bartès ou encore Cyril Hanouna.

Côté basketball, Michael Jordan n’avait que 11 ans en 1974 tandis que LeBron James n’était même pas encore né ! Il faudra attendre 10 années de plus (décembre 1984) pour que le King pousse ses premiers cris à Akron.

En NBA, Bill Walton est drafté en première position

NBA Bill Walton aux Blazers
(crédit : DR)

Terminons avec un peu d’optimisme, et surtout la dernière grande date de la saison 1973-74. Détenteur du first pick, les Blazers vont sans surprise sélectionner Bill Walton, qui a fait une véritable carton à la fac de UCLA. Un pari plus que réussi, puisqu’il va mener la franchise de l’Oregon à son seul et unique titre de champion NBA, en 1977. Gêné par les blessures pendant toute sa carrière, Walton saura tout de même se faire sa place au Hall of Fame.

Et les Suns dans tout ça ? Découvrez à quand remontent leurs dernières Finales NBA

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne s’est pas ennuyé lors de l’année 1974 ! Reste à savoir si Milwaukee saura cette fois soulever le trophée Larry O’Brien, contrairement à il y a 47 ans.

Milwaukee Bucks NBA 24/24 NBA Flashback

Feed NBA 24/24