NBA – Le syndicat des joueurs détruit LeBron après ses accusations !

NBA Michele Roberts répond à LeBron
DR/ Adam Pantozzi

Suite à la quantité impressionnante de blessures au cours de la postseason, LeBron James s’est fendu d’un véritable réquisitoire envers la ligue. Une action qui n’a pas plus à tout le monde, notamment au sein du syndicat des joueurs. La patronne de celui-ci a d’ailleurs remis le King à sa place il y a peu, via une sortie flamboyante.

Publicité

Si ces playoffs sont passionnants, ils ont toutefois été marqués par une véritable cascade de blessures. Kyrie Irving, James Harden, Giannis Antetokounmpo, Anthony Davis… Le nombre de joueurs phares qui ont subi des pépins physiques est énorme. Tout cela est en partie lié aux circonstances particulières de cette saison, qui s’est retrouvée décalée suite à la pandémie. Dans le même temps, les joueurs présent en postseason l’an dernier ont eu le droit à des vacances extrêmement courtes…

Face à toutes ces déconvenues, pas mal de superstars ont fini par craquer. LeBron James notamment a pété un plomb suite à la blessure de Kawhi Leonard, qui a cruellement manqué aux Clippers face à Phoenix. Le Laker déplore notamment un temps de repos bien trop court entre les deux saisons, sachant que les joueurs souhaitaient à l’origine reprendre fin janvier, lors du Martin Luther King Day.

Publicité

Avec ses propos, le King s’attaque toutefois indirectement à la tête de l’Union des joueurs, qui est présidée par Michele Roberts. L’ancienne avocate, en place depuis 2014, n’a donc que très peu goûté aux accusations de LeBron. Interrogé par Yahoo Sports, elle s’est laissée aller à une réplique pour le moins cinglante :



Je ne dirige pas ce syndicat. Je sais que les gens pensent que je le fais. Mais les joueurs le savent mieux que moi. Ce sont eux qui dirigent ce syndicat. C’est la raison pour laquelle mon prédécesseur (Billy Hunter, ndlr) a été licencié, parce qu’à un certain niveau, ils pensaient qu’il prenait unilatéralement des décisions qui les affectaient.

Publicité

La recommandation de commencer en décembre venait de la ligue. La grande question était donc de savoir si nous pouvions commencer les matchs en décembre. Et la réponse n’a pas été oui de la part de Michele. La décision de jouer ou de ne pas jouer est venue des joueurs.

Je n’ai aucun problème avec les joueurs qui expriment leur opposition aux décisions qui ont été prises. C’est leur droit le plus absolu. Je ne voudrais pas qu’il en soit autrement. Mais la seule chose que je repousse, c’est l’idée que ce n’est pas quelque chose qui a été décidé par les joueurs et que les joueurs n’ont pas eu leur mot à dire.

Publicité

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Michele Roberts n’a pas mâché ses mots en répondant au King. Les oreilles de ce dernier ont dû siffler après ça ! La patronne du syndicat des joueurs n’a visiblement peur de rien au moment de défendre son poste.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Toute l'actu NBA