Après la défaite après prolongation face à Bourges samedi soir, le RVBC a officialisé le départ d’une des joueuses phares de l’équipe : Kristen Mann. 

Arrivée cet été en Vendée, l’américaine Kristen Mann est déjà partie. Trois petits mois de compétition avec le club promu, dernier de LFB. La joueuse expérimentée de 34 ans retourne donc dans sa Californie natale. C’est un nouveau coup dur pour le club yonnais qui perd une nouvelle fois une de ses meilleure joueuses.

Contrairement à Tamara Radocaj, l’américaine n’a pas été coupée. Son départ est d’un commun accord entre le club et la joueuse. Son entraîneur, Emmanuel Body s’explique :

« Kristen n’est pas coupée par le club. Son départ est d’un commun accord entre elle et le groupe. Avec elle, tout se passe très bien, mais elle ne se retrouve pas dans la saison qu’elle vit. Une équipe qui joue le maintien c’est très différent de ce qu’elle a connu dans sa superbe carrière, qui inspire le respect. Elle se posait des questions et avait un peu le mal du pays. »

Propos recueillis par Ouest France

La joueuse américaine tournait à 10,1 points, 3,8 rebonds et 9,6 d’évaluation en LFB.

La Roche traverse une période compliquée et la trêve hivernale arrive à temps.

Le club est du coup à la recherche d’une nouvelle joueuse, pour la deuxième partie du championnat.

Nous souhaitons à Kristen Mann une bonne continuation ainsi qu’un grand merci pour ce qu’elle a apporté au basket féminin français.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.