Publicité

NBA – La terrible malédiction des joueurs en couple avec une Kardashian/Jenner

Toujours très présentes dans les cercles NBA de par leurs relations avec des joueurs de la ligue, les soeurs Kardashian n’ont pas qu’une influence positive sur Devin Booker, Ben Simmons et consorts. En fait, il semble carrément y avoir une malédiction !

Publicité

En fin d’année 2018, Kendall Jenner était toute heureuse de retrouver pour la première fois le Wells Fargo Center de Philadelphie, afin de voir son petit ami Ben Simmons à l’œuvre.

Malheureusement, ce jour-là, les Sixers, pourtant invaincus depuis 20 matchs à domicile, tomberont face à l’une des pires équipes du début de saison ! Désignée responsable par les fans de Philly, Kendall Jenner deviendra alors la cible d’une assez géniale pétition visant à la bannir définitivement de la salle.

Il s’agit d’un épisode emblématique de la malédiction Kardashian, qui a touché de nombreux joueurs NBA à travers les années. Focus sur 5 d’entre eux, tombés au combat pour les beaux yeux de Kendall, Kim ou encore Khloe.

1. Lamar Odom

En 2009, Lamar Odom s’engage dans une relation avec Khloe Kardashian. Il fait alors partie des grands Lakers de Kobe Bryant, qui dominent la ligue. En 2009 et 2010, il glane ainsi 2 titres de champion et est même élu 6th man of the year en 2011 après une saison à 14.4 points de moyenne en sortie de banc. Bref, tout va bien non ?

La malheureuse suite de l’histoire :

En 2013, Khloe Kardashian demande le divorce. Deux ans après, Lamar Odom échappe de peu à la mort après une overdose dans un bordel, et est plongé dans le coma. Il révèlera plus tard avoir fait 12 AVC et 6 crises cardiaques durant cette période. Khloe annule sa demande de divorce durant sa convalescence, mais la met à nouveau à l’ordre du jour une fois son ex-mari remis sur pied. L’ancien joueur de Los Angeles semble avoir remonté la pente ces derniers temps, mais il n’est jamais revenu et ne reviendra plus jamais en NBA. Aujourd’hui, il avoue même avoir dépensé au moins 100 millions de dollars dans la drogue.

Publicité

2. Jordan Clarkson

En 2016, Jordan Clarkson débute l’intégralité des 79 matchs qu’il dispute pour Los Angeles. Il tourne à 15.5 points de moyenne (son record en carrière) et beaucoup lui prédisent une grosse progression dans la ligue.

La malheureuse suite de l’histoire :

Durant l’année, le joueur des Lakers commence à fréquenter Kendall Jenner. Dès la campagne 2016-17, les effets s’en font sentir : Clarkson est relégué sur le banc. Sa moyenne de points a diminué lors de chacune des 3 saisons qui ont suivi, de même que son temps de jeu. Il a un temps cru briser la malédiction en se retrouvant échangé à Cleveland en 2018, avec l’occasion de suivre les pas de LeBron James jusqu’au titre. Sans succès. Il s’est retrouvé dans une des pires équipes de la ligue… avant d’enfin conjurer le sort en carburant au Jazz.

Publicité

3. Kris Humphries

En 2010, Kris Humphries commence à sortir avec Kim Kardashian. L’époque est faste pour l’intérieur des Nets, qui s’apprête à réussir les deux seules saisons en double-double de sa carrière, qui sont aussi les deux seules lors desquelles il aura un statut de titulaire.

La malheureuse suite de l’histoire :

Le 20 août 2011, les 2 tourtereaux se marient. Un mariage qui durera… 71 jours. Une bataille légale de 2 ans s’engage alors, et Humphries ne sera plus jamais le même. Il enchaîne les franchises avec une production statistique en nette baisse, puis finit par se retrouver sans club fin 2017, à 32 ans à peine. On ne l’a plus vu en NBA depuis.

Publicité




4. Chandler Parsons

En 2013-2014, Chandler Parsons réussit la meilleure saison de sa carrière avec Houston, tournant à plus de 16 points de moyenne. Il décroche un très gros contrat à Dallas, et les fans des Mavs voient en lui le futur de la franchise.

La malheureuse suite de l’histoire :

A l’été 2014, Parsons fricote avec Kendall Jenner. La suite de sa carrière ? Des blessures récurrentes, et un retour progressif à l’anonymat. En 2017-2018, l’ancien Rocket ne joue que 34 matchs pour 6.2 points de moyenne. Rebelote l’année suivante, avec 36 matchs disputés pour 7.9 points. Aujourd’hui, il n’a plus d’équipe et est sorti par la très petite porte, comme un des pires contrats de l’histoire.

Publicité

5. Blake Griffin

Ancien All-Star et joueur reconnu en NBA tant pour ses highlights que pour ses statistiques, Blake Griffin a touché le gros lot il y a quelques années en signant un très beau contrat de 5 ans avec les Clippers, prévu pour en faire le franchise player pour les années à venir.

La malheureuse suite de l’histoire :

Sans surprise, Blake Griffin a payé le prix fort de sa relation avec Kendall Jenner, puisqu’il se voit contraint de quitter la belle Californie en janvier 2018 pour la ville bien moins pimpante de Detroit

Envoyé à l’autre bout du pays, le rouquin manque donc les playoffs en se retrouvant dans une équipe bien moins menaçante cette année-là. Aujourd’hui sur la fin de parcours, il est mis au placard en attendant d’être tradé.

Ils ont aussi laissé des plumes :

  • Tristan Thompson, ridiculisé après avoir trompé Khloe Kardashian pendant qu’elle était enceinte
  • James Harden, qui a parlé de son année avec Khloe comme étant « la pire de sa vie » et qui s’est fait sortir au premier tour des playoffs cette saison-là
  • Rashad McCants, qui pense qu’il aurait été un joueur à 60-70 millions sans sa relation avec Khloe

Toutes les « malédictions » en NBA :

Les joueurs cités dans une chanson de Booba

Les joueurs en couple avec une Kardashian/Jenner

L’incroyable malédiction qui frappe la ville de Toronto

Le first pick de draft tous les 6 ans (dont Zion)

La malédiction du « 31 » chez les Warriors

Les joueurs sur la cover de NBA 2K

La pesante malédiction qui suit Chris Paul depuis 2005

Tout ce qu’on peut conseiller aux joueurs NBA, c’est de rester éloignés de la famille Kardashian. Le passif parle pour lui, et tout le monde est prévenu. Pour l’instant, seul Ben Simmons seul semble déterminé à braver les graves conséquences d’une relation avec Kendall Jenner. Force à lui.

Chroniques Classements (NBA) NBA 24/24

Feed NBA 24/24