Publicité

NBA – La malédiction de la couverture de 2K

kyrie irving lebron james
NBA 2K

NBA 2K est très attendu chaque année par tous les fans de basket, impatients de pouvoir jouer avec leurs joueurs préférés. Mais depuis quelques années, il faut dire que les créateurs du jeu n’ont pas le nez creux quand il s’agit de choisir celui qui apparaît sur la couverture.

Publicité

Lors de la free agency 2019, la NBA nous a montré à quel point elle pouvait être surprenante. Des transferts dans tous les sens, des signatures inattendues, des rookies intéressants, les fans de la balle orange ont été servis comme il se doit durant l’intersaison.

Mais si on se réjouit de tout cela, ce n’est pas forcément le cas des salariés de NBA 2K qui ont toujours plus de boulot à faire et notamment une mission qui n’est jamais simple : choisir le joueur qui sera la figure du jeu et apparaîtra sur la couverture de la dernière édition. Et à ce petit jeu là, 2K s’est souvent fait avoir. On vous explique.

Si l’on exclut NBA 2K20 de la discussion, 6 versions du jeu sont donc sorties depuis 2014. Parmi elles, seuls 2 joueurs qui étaient en couverture du jeu sont restés dans leur franchise durant la même année. Il suffit de faire un petit come-back dans le temps pour s’en rendre compte.

Publicité

NBA 2K14

Pour l’édition 2014 (qui est sortie fin 2013), c’est LeBron James qui a été choisi. Au moment de la mise en vente du jeu, le King était encore au Heat avant de retourner quelques mois après à Cleveland.

NBA 2K15

Même scénario pour la version 2015 sortie en octobre 2014. Cette année là, c’était Kevin Durant qui était sur la couverture du jeu avec le maillot d’OKC. A l’été 2016, KD quitte le Thunder pour aller à Golden State.

Publicité

NBA 2K16

L’édition 2016 est une exception dans ces dernières années. Les éditeurs ont décidé de mettre Steph Curry sur toutes les boîtes. Un choix intelligent puisque le meneur n’a jamais quitté Golden State depuis et ne semble pas prêt de quitter sa franchise de coeur.

NBA 2K17

L’année d’après, la malédiction reprend puisque c’est Paul George sous la tunique d’Indiana qui était mis en avant sur NBA 2K17. Quelques mois après, il quitte les Pacers pour s’engager du côté du Thunder.

Publicité




NBA 2K18

En 2018, 2K décide de mettre Kyrie Irving sur la couverture mondiale et DeMar DeRozan sur la version canadienne. Le premier, aux Cavs en 2017, est tradé à Boston avant même la sortie du jeu tandis que le deuxième est par la suite envoyé chez les Spurs.

Publicité

NBA 2K19

Enfin, la version 2019 est la deuxième exception puisque c’est Giannis Antetokounmpo qui a eu l’honneur d’être mis en avant. Depuis, le Greek Freak n’a pas bougé de Milwaukee, même si les rumeurs fusent à l’approche de l’été 2021. Attention à la malédiction.

Toutes les « malédictions » en NBA :

Les joueurs cités dans une chanson de Booba

Les joueurs en couple avec une Kardashian/Jenner

L’incroyable malédiction qui frappe la ville de Toronto

Le first pick de draft tous les 6 ans (dont Zion)

La malédiction du « 31 » chez les Warriors

Les joueurs sur la cover de NBA 2K

La pesante malédiction qui suit Chris Paul depuis 2005

C’est Anthony Davis qui est mis en avant sur la cover de NBA 2K20. Que les Lakers se méfient, il est agent libre à l’été 2020.

Jeux-vidéo / 2K NBA 24/24

Feed NBA 24/24