Publicité

NBA – Lamar Odom : « J’ai dépensé 100 millions de $ pour la drogue »

lamar odom los angeles lakers

La carrière NBA de Lamar Odom s’est arrêté nette en 2013 et le joueur n’a jamais plus retrouvé les parquets, notamment à cause de son mode de vie désastreux. Drogue, sexe sans protection… il raconte ses terribles débauches.

Publicité

Les parquets de la grande ligue se rappelleront de Lamar Odom comme un très bon joueur de basket. Des débuts sous les couleurs des Clippers en 1999, puis un crochet d’un an du côté de Miami en 2004, avant de revenir écrire la plus grande page de sa carrière du côté des Lakers.

Fidèle lieutenant de Kobe Bryant pendant sept saisons, il remportera deux bagues en 2009 et 2010 avant de décrocher le titre de sixième homme de l’année en 2011. Une carrière plus qu’honorable, mais qui se transformera rapidement en descente aux enfers pour l’ailier.

Lamar Odom décline d’abord sur le terrain. Après sa bonne saison 2010-2011, il enchaîne deux piges assez fades du côté de Dallas puis des Clippers. Sa dernière saison en 2012-2013, à seulement 33 ans, laissera place à une série de déboires extra-sportifs. Le début de retraite de Lamar Odom est très agité, sa relation avec sa femme Khloé Kardashian se ternit jusqu’au divorce et le pire arrive lorsque l’ancien joueur frôle la mort en 2015.

Après avoir été retrouvé inerte dans une maison close à Las Vegas après une overdose de cocaïne en 2015, Lamar Odom a arrêté de creuser pour remonter la pente. Il a récemment écrit sa biographie, Darkness to Light, relatant sa vie et notamment cette période sombre.

Lire aussi | Quand Lamar Odom utilisait un faux pénis pour tromper un test anti-drogue

Invité de Kevin Frazier pour Entertainment Tonight quelques années plus tard, l’ancien Laker a expliqué en détails jusqu’à quel point sa débauche post-NBA avait été sans limites :

Journaliste : Dans ta carrière, combien d’argent penses-tu avoir dépensé dans la drogue ?

Lamar Odom : Juste pour la drogue, je pense que j’ai dépensé 100 millions de dollars.

Autant dire que Lamar Odom n’y est pas allé à moitié avec les substances illicites. Au niveau des relations sexuelles, l’ailier n’était pas en reste non plus :

Je faisais l’amour avec six femmes par semaine en moyenne et toujours sans protection, donc j’ai dû payer beaucoup d’avortements au cours de ma vie.

Publicité




Ces deux déclarations placent le niveau de malaise dans lequel s’est retrouvé le joueur, allant jusqu’à mettre sa vie en péril. Une triste retraite pour un joueur si talentueux dans sa carrière de basketteur.

Les plus mauvais moments de la vie de Lamar Odom semblent maintenant derrière lui. L’ailier semble maintenant vivre une nouvelle existence loin des excès, espérons pour lui qu’il n’y retombe jamais.

Encore 2 minutes ? | Le cannabis dans la ligue ? Les joueurs témoignent

Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24