Il y a un peu plus de deux ans, DeMarcus Cousins sortait une insulte ravageuse contre son équipe actuelle : les Warriors. Une histoire qui a fait parler avec la signature du pivot chez les Dubs l’été dernier, dont il a tenu à s’expliquer.

Connu pour son caractère plutôt colérique sur un parquet, DeMarcus Cousins a également eu quelques accrochages avec des fans par le passé. On se souvient justement il y a deux ans de son insulte « F*ck Golden State » contre des fans en rejoignant son vestiaire.

Dès sa signature chez les Dubs l’été dernier, cette vidéo a refait surface, histoire de se moquer de Boogie qui rejoignait « l’ennemi ».

A lire également : Dwyane Wade : « Je peux encore jouer deux ou trois saisons »

Pour Yahoo Sports, Cousins est revenu sur cet événement :

C’est fou. Je me rappelle de cet incident avec toute cette insulte. Je me rappelle que ces fans m’insultaient pendant tout le match, et quand j’ai quitté la rencontre, c’était encore eux. Je savais que c’était des fans de Golden State, donc j’ai dit ce que j’ai dit. J’ai parlé à la ligue, dit ce qui était arrivé. Qu’ils m’avaient traité de « s*lope » et des trucs de ce genre. Mais ils me disaient « très bien, mais tu les as insulté ». Je suis assez sûr que ces gars apprécient toujours les matchs aujourd’hui. Donc je suis le méchant car j’ai réagi ?

Cousins a connu d’autres altercations et affirme avoir plusieurs fois été appelé « boy » par le passé. Le cas Russell Westbrook devrait en tout cas débloquer pas mal de choses à l’avenir concernant les sanctions contre les fans. Chose que Boogie devrait apprécier.

Le Jazz a montré l’exemple, et les 29 autres franchises feront sans aucun doute de même.

Mais aussi : La séquence poignante d’UCF après la défaite contre Duke