Défaits pour la cinquième fois consécutive cette nuit, les Celtics connaissent un énième passage à vide dans une saison compliquée. Questionné sur son leadership, Kyrie Irving s’est montré agacé en conférence de presse.

Rien ne va plus à Boston. Face aux Spurs, les coéquipiers de Kyrie Irving ont encore subi une nouvelle déroute au TD Garden sur le score de 115 à 96. La cinquième défaite de suite pour les Celtics qui se trouvent 5èmes de l’Est (43-31), et qui n’ont donc pour le moment pas l’avantage du terrain en playoffs. Une situation qui ne semble cependant pas vraiment inquiéter plus que cela Kyrie Irving et Marcus Smart, très (trop?) optimistes face aux journalistes.

Pourtant, les joueurs se sont réunis après le match pour discuter et trouver les solutions afin de rebondir. En tant que patron de C’s, c’est Kyrie Irving qui a dû parler aux journalistes, mais il s’est montré relativement agacé par les reporters qui remettent en cause son leadership.

A lire également : Les arguments de Caris LeVert pour attirer Kevin Durant aux Nets

« Gagner, c’est compliqué. Ce n’est pas aussi simple que ce que les gens pensent. Personne n’a été dans ma position. Il n’y a personne ici. Je ne m’attends donc pas à ce que quelqu’un le comprenne. Personne ne peut en parler.
Mon objectif est de comprendre les gars que j’ai dans ce vestiaire et surtout comment tirer le meilleur d’eux. »

Paul Pierce avait déjà récemment écorché les qualités de meneur d’hommes du numéro 11 des Celtics. Mais si Kyrie n’est peut être pas un leader vocal, il le reste par l’exemple sur le terrain : le meneur de 27 ans montre la voie à ses coéquipiers avec des stats exemplaires de 23.8 points (49% au shoot) et 7.1 passes décisives sur la saison. Non suffisantes certes pour porter les Celtics jusqu’aux sommets de l’Est, mais les chiffres sont là.

Adepte du tacle aux journalistes, Kyrie Irving a encore fait des siennes après la défaites face aux Spurs. La situation des Celtics reste cependant inquiétante à deux semaines du début des playoffs.

Mais aussi : Giannis donne son vainqueur de la March Madness