Les Hornets ont arraché la victoire à Toronto grâce à un buzzer-beater surréaliste de Jeremy Lamb (115-114). Avec ce tir, il prend place sur un podium des vingt dernières années. Explications.

Un tir complètement fou réussi cette nuit par Jeremy Lamb. Il reste 3 secondes et les Hornets sont menés de 2 points sur le parquet de Toronto. Ils ont la balle pour égaliser, ou pour gagner.

La remise en jeu est manquée et Jeremy Lamb se retrouve au milieu du terrain avec un tir à déclencher. Il lance donc un shoot de la dernière chance, qui touche la planche et… rentre.

Un ballon lancé au buzzer comme une prière, et la bonne étoile de Charlotte a fait son travail. Mais ce qui rend ce panier incroyable, c’est aussi que c’est le deuxième game winner en buzzer-beater le plus lointain de ses 20 dernières années.

A lire également : Brook Lopez bat un nouveau record pour un pivot

Cette nuit, Jeremy Lamb a inscrit le panier de la victoire à une distance de 14.3 mètres. Devant lui, Tyreke Evans : 15.2 mètres et un switch parfait pour battre les Grizzlies en décembre 2010.


On se rappelle aussi d’un shoot à 12.2 mètres d’Emmanuel Mudiay en mars 2016 contre les 76ers.

Ce tir dingue donne en plus une importante victoire aux Hornets dans la course aux playoffs à l’Est. Les hommes de James Borrego se rapprochent de la 8ème place qualificative, actuellement occupée par le Heat et Dwyane Wade. Il n’y a plus que 2 matchs d’écart entre les deux équipes, à 9 rencontres de la fin de la saison régulière. Le sprint final commence bien pour Charlotte.

La prière a été entendue par les Dieux du Basket. Cela relance Charlotte et offre de l’espoir dans la quête de playoffs. Un signe du destin ? Peut être bien.

Mais aussi : Jason Kidd vers la Californie ?