L’impact du phénomène Zion Williamson fait encore des siennes. Cette fois-ci sur les audiences télévisées : la Lottery de la draft 2019 aura été la plus regardée de l’histoire de la ligue.

Le destin d’une ligue sportive à la merci de quelques balles de ping-pong, c’est ainsi qu’on pourrait résumer la loterie annuelle de la NBA. Pour départager les plus mauvais bilans de la ligue et établir le classement de la Draft, ce système avait été mis en place pour la cuvée 1985.

Cette saison-là, après une loterie très suspecte et soupçonnée encore aujourd’hui d’avoir été truquée, les Knicks avaient obtenu le premier choix pour récupérer un certain Patrick Ewing. En 2019, New York n’aura pas eu la même chance et devra se contenter d’une troisième place.

Pour la première édition de la nouvelle formule de la loterie, avec le réajustement des probabilités pour lutter contre le « tanking », les heureux élus sont les Pelicans. La franchise aura l’occasion de mettre la main sur Zion Williamson.

Une décision réalisée au terme d’une soirée de Lottery totalement folle. Lakers, Pelicans et Grizzlies ont déjoué les pronostics tandis que certains favoris ont été catapultés loin du top 3. Le destin de certaines franchises était en jeu et cela a attiré pas mal de téléspectateurs.

À lire également : Le dossier Anthony Davis se complique pour Boston après la loterie

Pour la première de la nouvelle version de la loterie, les audiences auront tout simplement été les meilleures de l’histoire : 4.43 millions de personnes étaient derrière leur poste pour assister à cette importante échéance et voir où le phénomène Zion Williamson allait être catapulté.

En comparaison, il y avait « seulement » 2.42 millions de spectateurs de plus que l’an dernier. L’ancien record datait de 2015, année de la draft de Karl-Anthony Towns, Brandon Ingram ou encore Kristaps Porzingis, avec 3.55 millions de téléspectateurs. Des chiffres rapportés par le groupe Nielsen.


Beaucoup de téléspectateurs donc, parmi lesquels beaucoup sont déçus d’avoir vu leur franchise passer à côté de Zion Williamson. Pour certaines équipes, cette loterie restera un rendez-vous manqué avec l’Histoire.

Mais aussi : Quel poste pour Zion Williamson à New Orleans ? Alvin Gentry répond