NBA – La mère de Steph Curry insultée par des fans des Raptors

0

Les fans des Raptors n’ont cesse de s’impliquer dans des histoires relativement bêtes en ce moment. Et c’est une nouvelle fois la famille Curry qui est visée. Explications.

Après le match 5 des Finales NBA remporté par Golden State sur le fil, les fans des Raptors ont trouvé une manière moyennement correcte d’exprimer leur frustration.

Alors que les parents de Stephen Curry, Dell et Sonya Curry, retournaient à leur hôtel après la victoire des Warriors, ils ont reçu une réception loin d’être charmante de la part de fans des Raptors. Une série d’insultes a notamment visé la mère de Curry.


Ces « fuck you » ne sont malheureusement pas les premières insultes provenant de fans des Raptors en direction de l’entourage de Curry. Ayesha Curry s’était elle aussi faite insulter par un fan de Toronto, en direct à la télévision canadienne, juste après le Game 2.

Cet événement ne fera pas redescendre l’intensité de la polémique sur le comportement des fans des Raptors lors de ces Finales. Ceux-ci sont déjà critiqués par un grand nombre de joueurs et d’observateurs pour avoir célébré en voyant la blessure de Kevin Durant lors du même match 5.

Lire aussi | Boston aurait une piste pour remplacer Kyrie !

Cet événement a logiquement récolté son lot de réactions, parfois assez agressives également, avec encore une fois une critique des fans des Raptors pour leur comportement :

Hier soir, c’était naze, avec les fans de Toronto qui essayaient de minimiser ce qui s’est passé, et maintenant ça. Ce sont des fans de merde.

Aucune classe en vrai

wow. ils se sont attaqués à sa mère ? c’est ridicule.

On peut comprendre que les enjeux peuvent réveillent des tensions chez les fans. Mais de telles insultes, gratuites et agressives, non merci.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.