Pour drafter de la meilleure manière possible en 2017, Phil Jackson et les Knicks ont utilisé une technique peu orthodoxe.

Non-drafté pour avoir hésité à manger un poulpe ? C’est peut être la raison pour laquelle Dennis Smith Jr n’a pas atterri à New York au moment de la draft 2017. Au cours d’un dîner organisé entre Smith et Phil Jackson en amont, le front office des Knicks, dont Jackson faisait évidemment parti à l’époque, a fait passer un test au jeune meneur.

Le Zen Master s’est occupé de la commande de DSJ, et a jeté son dévolu sur… un pouple. Pas forcément surprenant quand on connait les techniques de Jackson, qui passait parfois des séances entières à faire faire de la méditation à ses joueurs au lieu de toucher le ballon.

A lire également : Frank Ntilikina en danger à New York

Dennis Smith Jr, qui a finalement atterri à New York il y a quelques semaines, raconte l’épisode dans le New York Daily News :

« C’était la première fois que je devais manger du poulpe. Et, honnêtement, je n’étais pas parti pour le faire. Mais ils m’ont mis la pression pour que je le mange »

Conséquence ou non, quoiqu’il en soit, quelques jours plus tard, New York choisit Frank Ntilikina en 8ème position lors de la draft. Le Français a peut-être mieux réussi le test que Dennis Smith Jr… On ira évidemment pas jusqu’à dire que c’est cette anecdote qui a tout changer dans l’esprit des Knicks, mais il n’y a que dans la Big Apple et avec cette franchise que ce genre de choses se produisent.

Connus pour leurs histoires loufoques au fil des années, les Knicks se sont notamment distingués avec deux histoires sorties récemment : ils ont été la seule des 30 équipes NBA a ne pas superviser Giannis Antetokounmpo en Grèce, et une anecdote douteuse sur l’attitude de leur propriétaire durant les voyages en avion a refait surface.

Réputée pour sa lose depuis toujours ou presque, la franchise va en tout cas avoir la possibilité de se remettre sur les rails cet été. L’inter-saison 2019 s’annonce cruciale pour les Knicks.

Mais aussi : Les conseils de Giannis aux jeunes joueurs