NBA – Steph Curry réagit au scandale de Donald Trump

0

Donald Trump s’est de nouveau distingué d’une triste manière sur Twitter en s’en prenant à la ville de Baltimore et ses habitants. Steph Curry n’a pas laissé passer cela.

Quand s’attaquer aux pays et aux diplomates étrangers ne suffit plus, Donald Trump s’en prend à ses propres citoyens. Ce week-end, son addiction à Twitter et aux faits divers a encore une fois eu raison de sa popularité.

Le président américain a pris un malin plaisir à tailler en pièces Elijah Cummings, élu démocrate du Maryland à la Chambre des représentants, dans de nombreux tweets cinglants. Il évoque entre autres « un désordre dégoûtant, infesté de rats et de vermine » en parlant de Baltimore et du district de Cummings. « Le pire et le plus dangereux de tous les États-Unis [dans lequel]aucun être humain ne voudrait vivre » ajoute-t-il.

Ses propos ont déclenché un nouveau scandale et de nouvelles accusations de racisme, étant donné que l’élu ainsi que la majorité de la population de Baltimore sont afro-américains. Le pays a été une nouvelle fois choqué à l’image de Victor Blackwell, correspondant pour CNN et originaire de ce district, qui est apparu avec la voix tremblante à l’écran pour évoquer ce scandale :

Lorsqu’il tweete à propos d’invasion, c’est à propos des gens noirs et métis.

Lire aussi | Steve Kerr s’en prend à Donald Trump après ses propos polémiques

Cette séquence, particulièrement émouvante, a retenu l’attention de Stephen Curry. La star des Warriors a réagi et apporté son soutien le plus total aux habitants de la ville :

C’est ce genre d’audace dont notre pays a besoin! Continuez à le rappeler. Je ne suis pas de Baltimore, mais je connais un nombre incalculable de personnes qui en viennent. Coéquipiers, famille, employés assidus. Tous les gens qui représentent les meilleures qualités de ce que signifie être américain ! Et qui veulent vivre là-bas !

Comme de nombreuses personnalités de la ligue, Steph Curry est un fervent opposant à Donald Trump. Lors de leurs deux derniers titres, les Warriors ne sont pas allés à la Maison Blanche comme le veut la tradition. D’ailleurs, les Raptors non plus cette année.

Donald Trump n’en finit plus d’attiser la haine aux États-Unis. En NBA, on peut compter sur des personnalités comme Steph Curry, Steve Kerr ou bien évidemment LeBron James pour lui faire face.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.