NBA – Dennis Schröder réagit à son clash et son expulsion choc avec Kyrie Irving

Le meneur NBA des Brooklyn Nets, Kyrie Irving, s'écharpe avec celui des Los Angeles Lakers, Dennis Schröder, quelques secondes avant de se faire exclure, au même titre que son adversaire allemand
Elsa

Ejecté par les arbitres durant le 3ème quart-temps de la rencontre face aux Nets, Dennis Schröder y a retrouvé Kyrie Irving, lui aussi expulsé pour son échange avec le meneur allemand. Ce dernier a livré les coulisses de cette scène rocambolesque en conférence de presse.

Publicité

Pas sûr que Frank Vogel souhaitait voir cette série se poursuivre ce samedi. Cela faisait ainsi deux matchs que les Lakers ne terminaient pas au complet, la faute à des renvois aux vestiaires prématurés de Montrezl Harrell contre les Raptors, et de Markieff Morris contre le Heat. Face aux Nets, c’est Dennis Schröder qui a abandonné ses coéquipiers avant le buzzer final.

À la surprise générale, son explication avec Kyrie Irving durant le 3ème quart-temps de la rencontre lui a en effet coûté sa place sur le parquet, au même titre que celle du meneur de Brooklyn. Et si ce dernier n’est pas revenu sur la séquence, préférant afficher clairement sa frustration, l’Allemand a de son côté offert plus de matière aux journalistes.

Publicité

D’abord, je n’ai pas réalisé qu’on avait reçu une double faute technique quand il s’est approché de moi. Après ça, je n’ai pas arrêté de lui demander : « De quoi tu me parles ? » Et lui a continué de parler, parler… Puis il a été exclu, et je lui ai dit « Bye. » Je ne sais même plus si j’ai agité ma main. Je l’ai sûrement fait. Après ça, l’arbitre m’a dit : « Tu sors aussi, parce que t’as agité ta main en direction de lui. »



Aucune image diffusée en direct ne permet de valider la version des officiels, ce qui a contribué à l’incompréhension collective. Schröder ne semble pas posséder plus de certitudes, mais tenait malgré tout à faire amende honorable auprès de son équipe.

Je ne sais même pas ce que j’ai fait, mais j’ai été exclu, et je demande pardon à mes coéquipiers pour ça.

Publicité




Son éjection ne se sera au final pas révélée préjudiciable pour L.A., large vainqueur de la partie (126-101). Pas de quoi lui permettre de digérer la décision des arbitres pour autant.

À vrai dire, ce n’est que de la compétition. On veut juste aller chercher la victoire. Je trouve que ce n’était pas nécessaire. C’était malheureux que je laisse mes coéquipiers livrés à eux-mêmes.

Ce n’est pas Kevin Durant, auteur d’un tacle subtil en direction du corps arbitral, qui ira à son encontre. À l’inverse de KD, Schröder pouvait en revanche se satisfaire du succès acquis par les siens pour atténuer sa déception.

Publicité

Ce simple épisode de « trash-talking » soft entre Dennis Schröder et Kyrie Irving aurait donc conduit à leur exclusion combinée. Pas étonnant que les deux hommes pestent contre les arbitres.

Feed NBA 24/24