Publicité

NBA/JO – « Kevin Durant pourrait faire du Doncic, mais votre gars Pop’ fait n’importe quoi ! »

La superstar de Team USA, Kevin Durant, a fait l'objet d'une triste comparaison avec le génie slovène, Luka Doncic, incriminant fortement son coach, Gregg Popovich
FIBA (DR)

Trop peu en vue pour prendre le dessus sur l’équipe de France, Kevin Durant a déçu pour son entrée en lice dans les Jeux olympiques de Tokyo avec Team USA. À l’inverse d’un Luka Doncic éblouissant. Pour un ancien champion NBA, ce delta entre les deux stars s’expliquerait par… les choix contestables de Gregg Popovich.

Publicité

Pour certains, leur préparation, marquée par deux surprenantes défaites, ne laissait en rien présager de leurs performances durant le tournoi olympique. Vaincus par le Nigéria, puis l’Australie, les Américains débarquaient malgré tout avec une certaine dose de confiance à Tokyo, pour y affronter dans un premier temps la France. Les hommes de Vincent Collet se sont finalement assurés de les ramener sur terre, avec un gros succès 83-76.

Leader incontesté de Team USA, Kevin Durant n’a de son côté clairement pas eu le rendement attendu. Avec seulement 10 petits points, et un pâle 4/12 au tir, la star des Nets était loin de son meilleur niveau. Elle n’échappe logiquement pas aux reproches outre-Atlantique, et encore moins après que les fans ont découvert son activité Instagram olé-olé juste avant la rencontre.

Publicité

De même, le poids de la comparaison avec la prestation sensationnelle de Luka Doncic s’avère difficile à soutenir pour KD. C’est justement sur cette dernière qu’a souhaité s’attarder Kendrick Perkins sur Twitter. Rarement élogieux envers le jeune arrière slovène, l’ancien pivot s’est montré époustouflé devant ses chiffres face à l’Argentine. Ce, avant de les rapprocher de ceux de Durantula, tout en fustigeant… Gregg Popovich.



Publicité




Mon Dieu. Le truc fou, c’est que Kevin Durant pourrait faire la même chose, mais que votre gars Greg Pop’ fait n’importe quoi en lui faisant jouer du basket avec des « systèmes ». Il n’y a que la vérité qui blesse !!! Continuez…

Perk n’est en réalité pas le premier à se plaindre de ce jeu trop proche de celui développé par le coach aux Spurs, puisque des joueurs de Team USA effectueraient les mêmes reproches à leur entraineur en interne.

Pour autant, Durant ne pourrait-il pas briller dans cette configuration ? Il a par exemple montré pendant sa période à Golden State qu’il savait se distinguer individuellement dans un collectif huilé. Dès lors, il parait assez culotté de la part de Perkins de mettre tous les torts sur l’ardoise de Coach Pop’. Le double MVP des Finales devra tâcher de le faire mentir ce mercredi, avec une copie plus digne de ses standards face à l’Iran.

Publicité

Kevin Durant inhibé par l’approche systématique de Gregg Popovich ? C’est la théorie que défend Kendrick Perkins, comme les détracteurs de plus en plus nombreux du mythique entraineur.

Feed NBA 24/24