Il y a deux semaines maintenant, les Sixers annonçaient qu’ils voulaient engager une femme au sein de leurs équipes de scouts. C’est à présent chose faite avec la venue de l’ex joueuse des Sparks, Lindsey Harding.

La place de la femme commence à prendre de l’ampleur au sein de la Grande Ligue. Après Becky Hammon, assistante coach des Spurs ou encore Natalie Nakase des Clippers, c’est au tour de Lindsey Harding de rentrer dans le staff d’une équipe NBA. La numéro 1 de la draft 2007 est la seconde joueuse WNBA à occuper ce poste après Jenny Boucek en 2006.

Avec ce recrutement, Philadelphia continue sur la lancée d’autre équipe comme les Spurs, en espérant qu’il soit pris comme modèle par les autres franchises. Un projet qui est loin d’être fini, mais qui prend légèrement de l’ampleur au fil des années.

Il y a certes encore beaucoup de travail pour avoir une parité dans ce milieu cependant le chemin devient moins obscur à ce sujet. Les choses vont encore bouger dans les saisons à venir, avec par exemple une femme à la tête d’une équipe. Un rôle qui pourrait être tenu par Becky Hammon dans les années à venir.