Au terme d’une finale maîtrisée, les italiens remportent la troisième coupe d’Europe. Le club souhaite revenir sur le devant de la scène européenne et passe un premier cap grâce à ce titre.


C’est un cinquième titre continental qui va venir garnir la salle des trophées de ce club mythique. La Segafredo Virtus Bologne vient de remporter l’édition 2018-2019 de la Champions League. Le français Amath M’Baye et ses coéquipiers succèdent donc à l’AEK Athènes. Face à l’Iberostar Tenerife, Bologne remporte la rencontre 73-61. Après dix minutes, l’écart était fait et les italiens menaient 20 à 8 pour ne plus rien lâcher durant le reste du match (18-16/20-20/15-17).

Le grand monsieur de la rencontre se nomme Kevin Punter (25 ans, 1m90). Champion la saison dernière avec Athènes, il connaissait le chemin pour repartir de Belgique (la finale se jouait à Anvers) avec le titre. Derrière ses 26 points (5/5 à 3 points), 7 rebonds, 1 passe, 1 interception et 29 d’évaluation, il a porté la Virtus sur ses épaules. Logiquement MVP du match, on retiendra son émotion lors du buzzer final, entouré par Amath M’Baye et Yanick Moreira.

A lire également : Les 5 français présents au Final Four de l’Euroleague !

De son côté, le français termine avec 16 points, 3 rebonds, 1 interception, 2 contres et 15 d’évaluation, soit le deuxième meilleur total de l’équipe coachée par Sasa Djordjevic. Le sélectionneur de la Serbie emmène Bologne au titre, deux mois à peine après son arrivée. Une vraie réussite lorsque l’on connait les ambitions du club.

Antoine Diot et Louis Labeyrie ont remporté l’Eurocup. Amath M’Baye vient de soulever la BCL et un français sera forcément vainqueur de l’Euroleague. Le basket français se porte bien. De son côté, la Virtus Bologne remporte un premier titre européen depuis 2009 et lance pleinement son intention de retrouver les sommets.

Mais aussi : Du changement à la tête du CSP Limoges !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.