Milwaukee a fait le boulot cette nuit. Une grosse victoire à domicile pour lancer sa série face à Toronto malgré un Kawhi Leonard encore très productif… sur les trois premiers quart-temps uniquement.

Le premier match des finales de conférence à l’Est a été à la hauteur des attentes. Cette nuit, les Bucks ont dû batailler dur pour se défaire de Raptors certainement un peu fatigués.

C’est pourtant les hommes de Nick Nurse qui avaient pris le meilleur départ, menant de 8 points à la mi-temps (51-59) et encore de 10 dans le milieu du troisième quart-temps. Mais face à un Kawhi Leonard sur la lancée de ses dernières performances, Milwaukee a dû s’adapter défensivement en fin de match.


The Klaw affichait déjà 29 points à la fin du troisième quart-temps. Les hommes de Mike Budenholzer ont donc été contraints de dessiner un plan pour le contenir. Une stratégie payante car Kawhi n’a inscrit que 2 points sur les 12 dernières minutes du match, sur lancer-franc qui plus est.

Visiblement un peu émoussé, il aura tout de même joué 42 minutes sur l’ensemble de la rencontre, un nombre plus élevé que sa moyenne habituelle (37 minutes par match).

A lire également : Les Grizzlies et les Knicks auraient déjà fait leur choix pour la draft !

A l’issue de la rencontre, Giannis Antetokounmpo s’est exprimé sur la défense des Bucks à destination de Kawhi Leonard, qui a signé un 0-5 au shoot dans le quatrième quart-temps, avec seulement 2 points sur lancers. Des propos rapportés par Michael Lee, journaliste pour The Athletic :

On lui a fait ressentir notre présence tout le match. Le plan était de le faire partir sur sa main gauche, et de le coller de près quand il pénétrait à l’intérieur.

Lui faire comprendre que nos 5 joueurs étaient prêts à défendre sur lui.

Plus tôt dans la saison, Milwaukee avait déjà mis en place une stratégie anti-Harden en l’obligeant à aller sur son côté droit et se sentir mal à l’aise sur ses attaques. Ce n’est donc pas une première de voir Mike Budenholzer exiger une défense spéciale sur un joueur adverse.

En fin de match, Kawhi Leonard était vraiment muselé et impossible pour lui de prendre un seul shoot ouvert, comme il avait pu en avoir face à Philadelphie.

Kawhi Leonard nous a tellement habitué à des performances incroyables qu’un match à 31 points comme celui d’hier soir paraît presque normal. Ce sont surtout les Bucks qui ont réussi leur stratégie. Rendez-vous demain soir pour voir s’ils garderont la même ou non.

Mais aussi : L’énorme chocke des Raptors en fin de match