Actuellement en train de préparer un comeback en NBA, Amar’e Stoudemire n’a rien perdu de sa flamme intérieure. Un fan des Knicks en a fait l’expérience.

Après un workout devant plusieurs équipes de la ligue il y a quelques jours, Amar’e Stoudemire continue de croire à un retour dans la ligue. L’ancien de Phoenix a d’ailleurs indiqué hier qu’il souhaitait certes un contender idéalement, mais qu’il n’aurait aucun problème à glisser dans un rôle de mentor chez une jeune équipe.

En attendant de savoir si son projet va être réalisé, Stat remet des gens en place sur Instagram. Certes, Stoudemire n’a pas franchement laissé un souvenir impérissable du côté de New York, et c’est peu dire. Mais quand on le lui fait remarquer, le bonhomme s’agace un peu, et l’échange qui s’en suit, il faut le dire, est hilarant.

« Bien sûr [que tu as signé à cause de James Dolan], c’était le seul prêt à gaspiller 100 millions de dollars sur toi et tes genoux de merde. Barre-toi de là avec cette propagande.

– Yo. Viens moi voir en vrai. Je veux discuter avec toi.

– Dis moi juste où et je suis prêt à discuter.

– Demain aux bureaux du NBPA à 20 heures.

– Je vis à Seattle et mon frère dans le Connecticut, on gère ce compte tous les deux. Je ne crois pas que ce sera possible.

– Celui qui a publié le post sur moi. Qu’il vienne me rencontrer à New York, demain à 20 heures.

– Je vis à Seattle. J’ai très envie de te parler mais je ne peux pas te rencontrer en personne.


Lire aussi | Tacko Fall pose un dunk à 360 degrés !

– Ne prononce pas mon nom si tu ne peux pas le dire en personne.

– Je suis prêt à dire tout ce que je poste en personne. Je m’y tiens et je ne crois pas que ce soit une critique injustifiée. Mais je ne peux pas te rencontrer en personne.

– Je te verrai bientôt.

– J’espère sincèrement.

– Où nous rencontrerons-nous ? Je peux être là la semaine prochaine. Les gens pensent qu’ils ne peuvent pas être touchés et se cachent sur Insta.

– Je ne me cache pas.

– Je vis à Seattle. Je peux te rencontrer au Space Needle [tour célèbre de Seattle, ndlr]. Je ne veux pas me battre avec toi mais je ne me cache pas non plus.

– N’en dis pas plus.

– Ok alors, je n’en dis pas plus.

Un échange presque surréaliste, et qui rappelle que les réseaux sociaux n’excusent pas tout. Cela étant dit, on ne va pas se mentir, on espère tous que Stoudemire prenne le premier avion pour Seattle. Si c’est le cas, comptez sur nous pour vous tenir informés.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs