NBA – Qui est le plus clutch dans les 30 dernières secondes ? 50 stars passées au crible !

0

Cette saison encore, la NBA nous proposait des moments clutchs assez incroyables avec notamment le buzzer de Damian Lillard ou celui de Kawhi Leonard. Mais qui sont les joueurs qui ont le plus de sang-froid quand arrivent les dernières secondes ? Les résultats sont assez surprenants.

Il est tellement dur de réussir à quantifier la productivité globale d’un joueur pour son équipe. Même si les chiffres sont là pour nous aiguiller, il faut les manier avec précision sans tomber dans l’obsession ni l’exagération.

Souvent, ce sont les statistiques les plus simples qui sont les meilleures : pourcentage de réussite au tir et points par match pour les joueurs offensifs, nombre de rebonds et de contres pour les défensifs.

Le site américain The Athletic a décidé de se pencher sur un point statistique bien précis très intéressant : qui sont les joueurs les plus clutchs en NBA sur les 15 dernières saisons ? Pour calculer, ils ont sélectionné tout un panel de joueurs qui ont pris au moins 25 tirs pour égaliser ou mener lorsqu’il restait 30 secondes ou moins sur l’horloge.

Dans une ligue qui nous offre souvent des scénarios rocambolesques, il vaut mieux être clutch sous peine d’être souvent critiqué. On a encore tous en tête les deux gros moments forts des playoffs où l’on ne pouvait pas faire mieux dans le domaine : le buzzer de Damian Lillard pour terminer la série face à Oklahoma et celui de Kawhi Leonard pour éliminer Philadelphie.

Lire aussi | Les 50 actions les plus clutch de la saison

Voilà donc le tableau qui montre les joueurs les plus efficaces en toute fin de match. Vous l’aurez compris, ceux qui sont vers la gauche du graphique sont ceux qui n’ont pas pris énormément de tirs en fin de match. C’est donc naturellement que l’on retrouve Kevin Durant, LeBron James ou encore Kobe Bryant à l’opposé, tout à droite (avec plus de 100 tirs pris sur la période). S’ajoutent également dans ce cercle dans 100+ Dwyane Wade, Russell Westbrook, Carmelo Anthony et Joe Johnson.

Mais selon ce graphique, Al Horford serait bel et bien le joueur le plus clutch de la ligue depuis 2004 (56%), suivi de près par Tim Duncan (54%), Anthony Davis et Pau Gasol (50%). Evidemment, ces places sont à relativiser pour plusieurs raisons. D’abord, ce sont 4 joueurs à l’intérieur, qui n’ont donc pas forcément pour rôle de tirer à longue distance pour conclure un match, d’où un taux de réussite plus élevé. Ensuite, ils ont pris beaucoup moins de shoots que les superstars. Il faudrait comparer ce pourcentage sur un chiffre similaire pour tous les joueurs pour avoir une réelle estimation.

Notons que la moyenne NBA se situe autour des 30% de réussite environ. Un pourcentage autour duquel tourne Steph Curry alors que James Harden et Kyrie Irving se rapprochent eux des 40% de réussite pour un nombre de tirs pris presque similaire. Concernant nos deux héros des playoffs 2019, Kawhi Leonard et Damian Lillard, ils affichent respectivement 35% et 33%.

Autre point intéressant sur ce graphique. Sur toutes les superstars qui ont pris au moins 100 tirs dans ce cas de fin de match serrée, le joueur le plus clutch n’est autre que… Carmelo Anthony, proche des 35% de réussite alors que KD et LeBron sont autour des 31% environ. Beaucoup plus surprenant, Paul George se situe en dessous des 20% de réussite pour plus de 50 shoots pris.

Des chiffres à relativiser bien évidemment, mais qui montrent quels joueurs apprécient et convertissent les lourdes responsabilités en fin de rencontre. Alors, vraiment personne ne veut de Melo ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.