Après la victoire à l’arrachée des Warriors contre les Mavs cette nuit, Steve Kerr a révélé que Kevin Durant avait modifié quelques systèmes pour permettre à Stephen Curry de s’illustrer. Explications.


Cette nuit, les Warriors et les Mavs ont offert un beau spectacle au public de Dallas, Golden State faisant la différence en toute fin de match (119-114). Après la rencontre, Steve Kerr a d’ailleurs révélé que Kevin Durant avait lui-même modifié des systèmes durant des temps-morts pour les donner à Stephen Curry :

« Il savait que Steph était dans le bon rythme. Il y avait quelques systèmes que j’ai dessinés pour Kevin et où il a dit « Non, non, renversons-le », et ils ont changé de positions. Ces gars ont toujours un bon ressenti de ce qu’il se passe sur le terrain. »

Durant a confirmé les paroles de son entraineur peu après.

« Il avait un mismatch et il (Curry) rentrait des tirs au-dessus tout le monde ce soir. Pourquoi s’embêter à faire des systèmes ? »

À lire également : Un Stephen Curry XXL envoie un message à Luka Doncic

Il faut dire que Durant avait de bonnes raisons de laisser Curry prendre les shoots décisifs en fin de match. Le meneur a fini sa rencontre avec 48 points à 11/19 à trois-points, auxquels on peut ajouter 6 rebonds et 5 passes, et il a rentré un tir primé décisif avec 42 secondes restantes au chrono. Durant a lui-aussi sorti un match plus que correct, avec 28 points, 7 rebonds et 5 passes.

Ce n’est pas la première fois que Steve Kerr permet à ses joueurs de modifier un système durant un temps-mort. Il lui est aussi arrivé de leur laisser le soin d’en faire un par eux-mêmes.

Avec cette victoire, les Warriors passent leur bilan à 29-14. Ils sont plus que jamais à la lutte pour la première place avec les Nuggets, qu’ils rencontreront d’ailleurs mardi soir.

Mais aussi : Record de médiocrité pour James Harden