Malgré ses stats plus que correctes, Giannis Antetokounmpo n’est pas à son meilleur niveau, en particulier sur les dernières défaites de Milwaukee. Des chiffres révèlent qu’il est même devenu totalement inefficace en fin de match.

Le Greek Freak muselé. On pensait la chose presque impossible et pourtant les Raptors semblent avoir trouvé la solution. Giannis Antetokounmpo s’est d’abord montré particulièrement redoutable pendant ces playoffs, et ni les Pistons, ni les Celtics n’ont su ne serait-ce que ralentir la machine grecque.

Les 2 premiers matchs face aux Raptors ont laissé entendre que le scénario serait similaire. Seulement voilà, le retour de Giannis au Canada l’a quelque peu refroidi.

Milwaukee a donc enchaîné une troisième défaite de suite cette nuit face à Toronto. Ayant mené 2-0, ils n’ont maintenant plus le droit à l’erreur et Giannis non plus. En effet, des chiffres sont sortis suite au Game 5, et ils sont peu flatteurs pour le candidat au titre de MVP :

À lire également : Nouvelle alerte pour Giannis Antetokounmpo

Giannis Antetokounmpo dans le 4ème quart-temps sur les 2 derniers matchs :
– 0 point sur contre-attaque
– 0 passe décisive
– 3 pertes de balle
– 2 rebonds
– 3 fautes commises

Non seulement Giannis Antetokounmpo a été étouffé par Kawhi Leonard au cours des dernières parties, mais les Raptors sont devenus une véritable forteresse dans la raquette à la fin des matchs, forçant les seconds rôles des Bucks à prendre les choses en main.

Antetokounmpo est à son meilleur niveau lorsqu’il est ouvert et qu’il peut trouver des espaces et vagabonder librement. Mais en playoffs, le jeu évolue de manière beaucoup plus intense. Les transitions sont stoppées par des fautes tactiques et le retour en défense est immédiat.

Forcément, la star des Bucks a senti la différence et s’est limitée à être un défenseur et un point-forward pour son équipe, incapable de l’aider au scoring comme à son habitude.

Les Raptors ont trouvé la solution miracle pour contenir le joueur qui a traumatisé toutes les raquettes de la ligue pendant des mois, et ça au meilleur moment pour eux. Au Freak et à Budenholzer de trouver une solution à leur tour, et le plus rapidement possible.

Mais aussi : Le pont d’or historique qui attend Giannis l’an prochain