NBA – Pourquoi Derrick Rose n’a pas été transféré

0

La trade deadline a beau eu s’agiter dans les dernières heures avant sa clôture, elle n’aura pas vu Derrick Rose quitter les Pistons. Et ce pour une raison bien spécifique.

Publicité

Loin des places qualificatives pour les playoffs dans la conférence Est, Detroit ne répond pas aux attentes que pouvait légitimement engendrer leur effectif à l’entame de la saison. Alors que la trade deadline se rapprochait, le front office des Pistons était donc attendu, et devait notamment gérer les cas épineux d’Andre Drummond et Derrick Rose.

Afin d’éviter d’avoir à lui verser son lourd salaire une année supplémentaire, le premier a été échangé à la surprise générale à Cleveland pour une contrepartie dérisoire. Le second, lui, apparaissait fréquemment dans les rumeurs de transferts compte tenu de sa bonne valeur marchande.

Lire aussi | Déçu, Andre Drummond envoie un dernier message aux Pistons

D-Rose s’est finalement bien levé ce vendredi en tant que joueur des Pistons. Une issue surprenante au vu de la reconstruction amorcée dans le Michigan, que le dirigeant des Pistons Ed Stefanski a souhaité expliquer par l’importance du leadership du meneur.

Il aurait fallu que l’on reçoive une très belle offre pour que l’on se sépare de Derrick. Il connaît une année incroyable. Nous l’apprécions en tant que leader auprès des jeunes joueurs. Ils le considèrent probablement comme une idole.

Trop précieux, le leadership de D-Rose et sa production sur les parquets n’auraient été sacrifiés que contre une très grosse offre. Offre qui n’est jamais arrivée.

Sous contrat jusqu’en 2021 avec Detroit, l’ancien MVP soigne actuellement une petite blessure à l’aine, mais réalise l’une des meilleures saisons de sa carrière. Suite au départ de Drummond, il sera désormais l’un des principaux, si ce n’est le leader de l’équipe en attendant le retour sur les parquets de Blake Griffin.

Les deux joueurs expérimentés seront par la suite chargés d’accompagner le développement des jeunes potentiels qui composent l’effectif, à l’image de Luke Kennard ou encore Sekou Doumbouya, et tenteront de créer un nouvel élan dans le Michigan.

Malgré le maintien de Derrick Rose dans leurs rangs, les prochains mois s’annoncent d’ores et déjà difficiles pour les Pistons. D-Rose reste en tout cas pour apporter tout son leadership, une marque de confiance du front office.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.