Publicité

NBA – Les deux franchises en pole position sur le dossier Lillard

Le tacle parfait de Damian Lillard à un internaute
Abbie Parr

Au centre des rumeurs de transfert ces derniers temps, Damian Lillard pourrait bien ne plus être à Portland l’année prochaine. Pas mal d’équipes sont en tout cas sur l’affaire, afin de s’attirer ses services. Deux franchises auraient d’ailleurs une longueur d’avance sur les autres actuellement !

Publicité

Impérial sur le plan individuel, Damian Lillard voit toutefois sa saison se terminer prématurément, chaque année. Cette fois-ci, ce sont les Nuggets qui ont disposé des Blazers au premier tour à l’Ouest, malgré un Dame D.O.L.L.A à plus de 34 points et 10 passes de moyenne sur la série. Du coup, la frustration monte chez le meneur, et il se pourrait qu’il quitte l’Oregon via un transfert à l’intersaison.

Mais du coup, où pourrait-il bien atterrir ? C’est la grande question. Le média The Ringer a mené une enquête approfondie sur le sujet, sondant notamment les exécutifs de la NBA. Et d’après Kevin O’Connor, un des membres les plus éminents du site, plusieurs équipes seraient tout particulièrement chaudes en ce moment :

Publicité

Peu de dirigeants d’équipe s’attendent à ce qu’une transaction avec Dame se produise cette intersaison. Mais plusieurs sources du front-office affirment que le Heat, les Kings, les Knicks, les Rockets et les Sixers ont récemment été les prétendants les plus agressifs.



Ça tombe bien pour Miami et New York, tous deux font partie de la liste de quatre franchises qui auraient la préférence de Dame. Pour les autres, cela semble plus compliqué, surtout pour les Kings… d’autant plus qu’il faudra sérieusement mettre la main à la poche. Portland ne souhaitera certainement pas brader sa superstar, et toujours d’après O’Connor, Neil Olshey pourrait exiger du lourd en se basant sur un scénario similaire, datant de l’hiver dernier :

Publicité




Les cadres des front-offices disent que si les Blazers finissent par transférer Lillard, ils peuvent s’attendre à une contrepartie rivalisant ou dépassant ce que les Nets ont donné pour James Harden : plusieurs jeunes joueurs, plus trois choix de premier tour et quatre échanges de choix de premier tour.

Portland pourrait faire encore mieux car Lillard a quatre saisons restantes sur son contrat d’une valeur totale de 176 millions de dollars. La sécurité à long terme du contrat de Lillard pourrait susciter plus d’intérêt de la part des équipes et un meilleur rendement dans un échange.

Publicité

Une chose est sûre, il y aura du monde sur le dossier Lillard cet été. En revanche, l’acquérir ne se fera pas sans énormes sacrifices… en même temps, on voit mal Portland abandonner son boss sans pouvoir reconstruire derrière.

Feed NBA 24/24