Comme dit précédemment, la coupe de France féminine continue dès ce soir avec les 8e de finale. Et deux équipes de LF2 sont en lice et jouent ce soir.

Ce soir à 20 h au gymnase Coubertin.

Le havre (LF2) – Mondeville (LFB)

 

« On sera là pour produire du beau jeu »  –  Laurent Chamu Paris-Normandie

 «L’objectif est de démontrer que nous ne sommes pas aujourd’hui 4e de Ligue 2 par hasard. Qu’il ne nous a même manqué que 90 secondes samedi pour remporter notre troisième victoire de rang à Reims, officiellement annoncé comme un prétendant à la montée » martèle Laurent Chamu avant d’ajouter : « prouver au public qu’Aplemont peut occuper une place sur l’échiquier hexagonal et mettre dans toutes les têtes même celles des joueuses que notre projet de monter à terme en Ligue 1 n’est pas utopique».

 

Il conclut : «Notre véritable objectif s’appelle Roche-Vendée, l’actuel leader du championnat qui affiche sa volonté d’accéder à la LF et que nous recevrons samedi. Cette rencontre de Coupe est une excellente préparation tout en sachant que nous devons faire attention aux blessures»

 

Ce soir à 20h au Hall de la SIG à Illkirch.

SIG(LF2) – Charleville-Mézières(LFB)

Duel entre Bouderra

 

Pour la première fois de son histoire, la SIG va jouer ce soir un match de 8e de finale de Coupe de France. Un match historique avec une saveur particulière pour Leia Bouderra, 17 ans, qui affrontera pour la première fois une joueuse qu’elle connaît bien, sa sœur, Amel. La jeune meneuse illkirchoise explique en riant dans les DNA : « C’est un peu un rêve de jouer contre elle. On est en contact par téléphone et elle m’a déjà prévenue qu’elle ne me ferait pas de cadeau».

Pour l’entraîneur Philippe Breitenbucher, « Charleville, c’est l’occasion d’offrir un match de gala à notre public et de nous mesurer à une équipe de Ligue. Il ne faut pas trop calculer, il faut simplement entrer en jeu et franchement se lâcher».

A propos de l'auteur

Fondateur du projet Parlons Basket.
Grand passionné de Sport, et principalement de Basket. Supporte les New York Knicks et l’ASVEL Basket.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.