Publicité

NBA – Les Sixers démolissent le Magic : Philly, c’est (aussi) un collectif

Hier soir, les Sixers ont du jouer sans leur rookie Ben Simmons pour la première fois. Leur probante victoire a permis de mettre en lumière un collectif parfois trop éclipsé par les projecteurs braqués sur Joel Embiid et Ben Simmons.

Philadelphie est une équipe qui connait une assez bonne réussite depuis ce début de saison. Hier soir, ils ont gagné leur 10ème match, se plaçant ainsi à la 5ème place de la conférence Est. Si Joel Embiid et Ben Simmons sont régulièrement au centre des attentions (et à juste titre), la réussite actuelle des 76ers est aussi due à de solides joueurs autour d’eux.

Les hommes de Brett Brown se sont donc largement imposé face à Orlando hier soir, avec 19 points d’écart (130-111). Joel Embiid a quand même réussi un double-double avec 18 points, 14 rebonds et 6 assists – et tout cela toujours en dessous des 30 minutes, évidemment. Mais dans cette victoire, il a été très bien épaulé par une équipe en réussite. Hormis Luwawu-Cabarrot, tout le reste de l’équipe est à plus de 40% de réussite. Mais 2 joueur sortent du lot, dont le remplaçant de Ben Simmons.

Jouant à la place du rookie, TJ McConnell qui faisait jusqu’ici office de 6ème homme a compilé hier soir 15 points, 7 rebonds et 13 assists. S’ajoutent à ça 3 steals et 1 block. Pas mal pour une première en tant que titulaire cette saison. Avec 58.3% de réussite, il a donc été assez prolifique pour son équipe. C’est d’ailleurs celui qui a été le plus longtemps sur le terrain, preuve de la confiance envers lui.

Outre TJ McConnell, JJ Redick a aussi su briller en l’absence de son coéquipier. L’ancien arrière des Clippers a mis 29 points Il arrive ainsi à 16.1 points, 3.5 assists et 3.2 rebonds de moyenne sur sa saison. L’artilleur semble vraiment avoir trouvé sa place à Philadelphie, ce qui ne fait que renforcer le potentiel des troupes de Brett Brown.

Quand vous ajoutez à tout ça Dario Saric, Robert Covington et le convalescent Markelle Fultz, il est clair que le Process a pris son envol, pour le plus grand plaisir de la ville de Philadelphie qui a su être patiente et attendre son heure.

Globalement, le match d’hier soir a donc confirmé une tendance générale : les Sixers regorgent de jeunes joueurs talenteux au delà de leurs deux pépites Joel Embiid et Ben Simmons. Philadelphie est en train de devenir une équipe qu’il faudra surveiller de très près à l’avenir… si ce n’est pas déjà le cas !

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA