Après 17 saisons avec les San Antonio Spurs, Tony Parker s’apprête à revêtir un nouveau maillot. Le meneur français s’est engagé pour 2 ans et 10M$ avec les Charlotte Hornets. En revanche, il a d’ores et déjà prévu de prendre sa retraite dans le Texas.


À 36 ans, Tony Parker sait que ses meilleures années sont derrières lui. Alors qu’il sort de sa pire saison statistique en carrière (7,7 points de moyenne), le meneur de jeu a pris la décision de changer d’air. Clap de fin sur son aventure aux Spurs, place à un nouveau chapitre avec les Charlotte Hornets. Le MVP des Finales 2007 y assumera un rôle similaire à celui qui était le sien la saison passée. Après avoir donné les clés du jeu texan à Dejounte Murray, Parker va désormais faire office de back-up à Kemba Walker.

Si la perspective de jouer un rôle de mentor a motivé la décision de l’ex-international Français, d’autres facteurs ont favorisé sa venue en Caroline du Nord. Tout d’abord, le fait que Michael Jordan, l’idole de jeunesse de Parker, soit le propriétaire de la franchise a évidemment eu un impact. De plus, la possibilité de retrouver Nicolas Batum, son partenaire en sélection, ainsi que James Borrego, assistant coach dans le Texas lors des trois dernières saisons et désormais entraîneur principal des Hornets, ont été autant de facteurs positifs.

Néanmoins, cette parenthèse de deux saisons à Buzz City n’empêchera pas Tony Parker de prendre sa retraite sous le maillot des Spurs. À l’instar de Paul Pierce avec les Celtics, le Français a expliqué au site chinois Hupu.com qu’il signera un contrat symbolique d’un jour, afin de tirer sa révérence sous le maillot de son équipe de toujours.

Véritable légende des Spurs, quadruple champion NBA et sextuple All-Star, Tony Parker sera à jamais associé à la franchise texane. Après la retraite de Tim Duncan en 2016, c’est un nouveau symbole de San Antonio qui a quitté le Texas cet été.

À lire également : Pour Nikola Vucevic, Mo Bamba devrait devenir un grand joueur