Publicité

NBA – Knicks : Pour Walt Frazier, le maillot de Carmelo Anthony ne sera pas retiré

Montage montrant Walt Frazier à gauche, et Carmelo Anthony à droite, tous deux sous le maillot des Knicks

Walt Frazier et Carmelo Anthony sont deux légendes à New York. Alors que le numéro 10 du double champion NBA trône au Madison Square Garden depuis le 15 décembre 1979, la légende des Knicks a expliqué qu’il ne voyait pas le numéro 7 de Melo rejoindre le 33 de Patrick Ewing et le 15 d’Earl Monroe.


Invité sur la SiriusXM NBA Radio, Walt Frazier a du expliquer pourquoi il ne pensait pas voir Carmelo Anthony rejoindre les 8 autres numéros retirés dans l’histoire des Knicks. Comme à son habitude, Clyde ne tourne pas autour du pot :

Je pense qu’il n’aura pas cette chance car il n’a pas gagné de titre. Je suis surpris qu’Allan Houston ne soit pas là-haut par exemple. Je suis surpris que Bernard King, qui est Hall of Famer, ne soit pas là-haut non plus. Alors que je pense que ces deux gars le méritent. Peut-être John Starks aussi, et même Charles Oakley, mais ça n’arrivera probablement jamais pour eux. Carmelo n’a remporté aucune bague et avec ces grands noms absents du Garden, je ne vois pas son numéro 7 y être accroché.

Frazier marque un point. Anthony est logiquement dans la conversation des joueurs all-time de New York, mais n’a sûrement pas achevé suffisamment de choses en tant que Knick pour prétendre à une place dans le ciel du MSG.

Certes, Melo a été All-Star à chaque saison qu’il a passé sous la tunique orange et bleue mais l’équipe n’a atteint les playoffs qu’à 3 trois reprises et n’a jamais dépassé le stade des demi-finales de conférence sous l’impulsion du joueur drafté par Denver. Les statistiques individuelles de l’ailier, équivalentes à : 24.7 points, 7 rebonds et 3.2 passes décisives en 7 saisons à là-bas sont impressionnantes, mais à New York tout est une question de victoires.

Il faut tout de même reconnaître à Carmelo Anthony qu’il a porté, un bon bout de temps et à bout de bras, une équipe sans relief et incapable de retrouver une régularité dans ses performances. Le temps nous dira si Walt Frazier a raison, mais sur ce coup, Mr.Cool a probablement vu juste.

À lire également : Russell Westbrook, quand la machine s’enraille 

Franchises NBA 24/24 New York Knicks

En direct : toute l'actu NBA