Paul Pierce a décidément la langue bien pendue depuis qu’il est consultant pour ESPN. Après la polémique autour de ses propos sur Dwyane Wade, il a ciblé Kyle Lowry sans vraiment prendre de pincettes.


Le match à 0 point de Kyle Lowry contre Orlando ne finit plus de faire parler. Après cette piètre performance, qui est venue confirmer une tendance assez hallucinante dans la carrière du meneur, Paul Pierce a été invité à donner son avis sur le plateau de The Jump. Et il n’a pas fait dans la dentelle :

« Je vais vous dire une chose. Il y a les joueurs de saison régulière, et il y a les joueurs de playoffs. Certains savent faire les deux, d’autres non. [Lowry] est en train de nous montrer qu’il est un joueur de saison régulière. Quand tu t’appuies autant année après année sur un joueur qui n’est pas au rendez-vous, comment être respecté ? »

A lire également : Le monde du basket réagit au drame de Notre-Dame

Il faut dire que les deux hommes ont un passif commun en playoffs, et celui-ci tourne nettement à l’avantage de Pierce. En effet, lors du match 7 du premier tour des playoffs 2014, The Truth avait repoussé Lowry au buzzer, permettant à Brooklyn de se qualifier et d’éliminer les Raptors :

Plus globalement, sachez que Pierce tourne à 18.7 points, 5.8 rebonds et 3.4 passes décisives en moyenne par match en playoffs, tandis que le meneur des Raptors compile lui 15 points, 4.2 rebonds et 5.4 passes. Des stats pas si différentes (quoique « faussées » par la fin de carrière de Pierce), mais les moments clutch de l’ancienne gloire des Celtics ainsi que sa bague et son titre de MVP des finales font qu’il n’y a pas vraiment débat à côté des mièvres prestations du joueur de Toronto.

A bientôt 33 ans, Kyle Lowry n’a jamais vraiment brillé avec consistance en post-season malgré son statut de quintuple All-Star, et force est de constater que Pierce n’a peut-être pas forcément tort, même s’il est encore très tôt en cette édition 2019 pour se prononcer.

Une fois de plus, la gâchette Pierce a en tout cas dégainé. Reste maintenant à voir si Lowry répondra par les mots, par le terrain… ou par les deux.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Le souhait de Kevin Durant à la fin de sa carrière

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.