NBA – Kevin Durant a poussé les Warriors à la surenchère lors de son trade

0

En partant direction les Nets, Kevin Durant a accepté un sign-and-trade permettant ainsi aux Warriors de récupérer une contrepartie. Mais rien n’était si facile au début alors que l’ailier a tout bonnement refusé l’idée.

C’est officiel depuis quelques jours maintenant, mais Kevin Durant sera bien un Net à la rentrée. Avec sa blessure au tendon d’Achille, les espoirs de le revoir l’an prochain sont faibles, même si Sean Marks a entretenu l’espoir récemment.

Quoi qu’il en soit KD a fait une belle fleur aux Dubs en acceptant un sign-and-trade. Cela a permis à Golden State de récupérer quelque chose contre leur ailier après trois ans d’une aventure commune.

Et pourtant, l’histoire était loin d’être gagné au début. Car cette opération arrangeait surtout les affaires des Warriors. Ces derniers ne perdaient pas Durant contre rien et ne le voyaient pas signer depuis le marché des agents libres à Brooklyn.

Ce trade a permis à la place de récupérer D’Angelo Russell dans la transaction, soit beaucoup mieux que rien du tout. Mais rien n’était gagné au tout début comme le révèle Brian Windhorst.

Lire aussi | La mésaventure de Danny Green du côté de Vancouver

Au départ, Durant a refusé d’être tradé contre Russell d’après de multiples sources. Il ne pensait pas que c’était un deal équitable, et dans ce cas, les Warriors ne devaient pas justes convaincre les Nets, mais aussi Durant.

Le nouveau numéro 7 à Brooklyn a donc réussi à faire grimper les enchères. Rappelons que cette opération n’avait au final aucun avantage pour les Nets en l’état. Il fallait donc que Golden State donne quelque chose : c’est finalement un premier tour de draft pour l’an prochain qui a convaincu Durant et sa nouvelle franchise.

Mais ce choix est doté d’une protection très inhabituelle. En effet si le pick tombe dans le top 20, les Dubs le gardent. A l’inverse, ils devront envoyer un second tour… dans 6 ans. Une durée extrêmement longue et presque du jamais vu dans la ligue.

Les Nets ont également négocié le départ de Shabazz Napier et Treveon Graham dans le trade. Derrière, les Dubs ont payé les Wolves pour s’en débarrasser.

Une preuve de plus que les joueurs détiennent beaucoup de cartes durant l’été, et KD a trouvé le moyen de faire plier son ancienne équipe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.