Publicité

NBA – Un joueur des Nets la saison dernière se fout ouvertement d’eux !

Les deux superstars des Brooklyn Nets, James Harden et Kevin Durant, lors d’un match NBA les opposant au Orlando Magic
Sarah Stier

L’Opening Night n’aura décidément pas souri aux Nets cette année. Terrassés par les Bucks, Kevin Durant et ses coéquipiers ont également été violemment moqués… par un ancien membre de la franchise, laissé libre cet été !

Publicité

L’an dernier, ce sont eux qui avaient démarré leur saison pied au plancher, en infligeant un blowout à des Warriors déboussolés. Malheureusement pour les Nets, les années se suivent, et ne se ressemblent véritablement pas. Cette fois-ci en déplacement pour débuter la nouvelle campagne, les hommes de Steve Nash retrouvaient de vieilles connaissances, nulles autres que les Bucks.

Les deux franchises gardaient un vif souvenir l’une de l’autre, puisqu’elles s’étaient livrées à une série palpitante en 7 matchs en juin dernier. L’issue de la rencontre de ce mardi a d’ailleurs été la même, avec une victoire finale de Milwaukee (127-104, résumé ici). Le scénario, lui, s’est avéré bien différent, puisque Giannis Antetokounmpo et ses troupes ont fait cavalier seul pendant une immense partie du match.

Publicité

Alize Johnson hilare devant la débâcle des Nets

La victoire des locaux n’a en effet pas mis bien longtemps à se dessiner. Dès le premier quart-temps, l’écart a ainsi grimpé jusqu’à +19 en faveur des champions en titre ! Une vision qui n’a pas du tout amusé les fans de Brooklyn, mais beaucoup plus… un ancien membre de l’équipe, simplement parti cet été. Devant son écran à cet instant de la partie, Alize Johnson s’est délecté de la déroute vécue par Kevin Durant & Co !



Publicité




Simple role player signé en cours de saison l’an dernier, Johnson n’aura pris part qu’à 18 rencontres de saison régulière avec Brooklyn, pour des moyennes de 5.2 points et 5.0 rebonds en 10.5 minutes de jeu. Pas assez pour convaincre les dirigeants new-yorkais de prolonger son bail sur place, mais suffisant pour que les Bulls mettent la main sur lui pendant l’intersaison.

Signé pour deux ans par Chicago, l’ailier de 25 ans a signé une pré-saison plutôt honorable sous ses nouvelles couleurs, en compilant 8.0 points et 9.0 rebonds par match sur un temps de jeu réduit. Tout cela lui a visiblement donné pas mal de confiance, ou en tout cas suffisamment pour se moquer ouvertement de sa précédente franchise. Ses retrouvailles avec cette dernière, le 8 novembre, ne devront donc être manquées sous aucun prétexte !

Publicité

À peine un quart-temps disputé, et voilà que les Nets ont déjà dû subir les railleries d’un de leurs anciens joueurs. La saison ne démarre vraiment pas sous les meilleurs auspices pour eux !

Brooklyn Nets Chicago Bulls NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA