Ça piaffe dans les vestiaires. Il y flotte un parfum de rentrée et une énorme envie d’en découdre après de très longues semaines de préparation et une batterie de rencontres amicales– et bien sûr pour 5 équipes, le 1er tour de Coupe de France (voir notre sujet du 10 octobre).

Mesdemoiselles, à vos marques !

Qui pour succéder à Angers ?

Qui pour accéder au Final 4 ?

La réponse n’est pas pour demain, mais en attendant on peut avancer quelques pistes sans trop se mouiller ….

Il y a d’abord les promus aux dents longues (Charnay, Chartres), puis  les ex clubs estampillés Ligue (Calais, Aix) – le premier sans doute bien décidé à regagner l’élite et le 2e qui se reconstruit avec une idée derrière la tête ; suivent les habitués de la division, bien armés pour viser la toute 1ère partie du tableau (Roche Vendée, Reims, Pau) et enfin Limoges, Strasbourg ,Aplemont le Havre, Dunkerque et Léon Trégor qui ne se contenteront pas de bien figurer et vont batailler dur dans un championnat que tous les observateurs s’accordent à qualifier de « plus homogène sur le papier » que le précédent.

 

Le Championnat LF2 2013-2014 ne manquera pas d’intérêt !

Présentation rapide des équipes :

 

AIX EN PROVENCE : le magazine Basket Hebdo du 10 octobre consacre une pleine page à cette équipe en «Cure de jouvence » – c’est le titre. Avec un groupe qui a perdu 7 joueuses et connu 5 arrivées, c’est donc le pari de la jeunesse (8 joueuses sur 10 ont moins de 23 ans) que tentera Damien Leroux, le nouveau coach. Avec en tête la devise du club de l’ASPPT AIX EN PROVENCE – « Voir plus loin, Viser plus haut »- Tout est dit !

 

COTE D’OPALE BASKET CALAIS : 5 départs, 5 arrivées. Kevin Brohan va pouvoir s’appuyer sur les valeurs sûres Aurélie Cibert et Jenny Fouasseau excellentes en préparation pour accrocher une place au Final4. A leur côté 2 étrangères qui découvriront le championnat français, l’intérieure anglaise Dominique Allen en provenance de Bologne et l’américaine de l’université de Vanderbilt, Tiffany Clarke – poste 4. Une équipe certes pas mal remaniée mais consistante sur le papier.

 

CHARNAY BASKET BOURGOGNE SUD : c’est l’un des 2 promus qui pourrait créer la surprise cette saison, avec pas moins de 3 ex  joueuses de LFB : Julie Legoupil, Charlotte Ducos et Géraldine Bertal. Le Journal de Saône et Loire qualifie d’ailleurs le recrutement comme « très ciblé » avec de « la jeunesse et de l’expérience pour être efficace et s’installer dans la durée ».

 

AB CHARTRES : équipe promue, remodelée à 50 %, l’ABC a recruté dans chaque compartiment du jeu et désormais tous les postes sont doublés. Cinq nouvelles joueuses sont donc arrivées à l’intersaison avec notamment une étrangère au double passeport américano-sénégalais, la poste 4, Marie Rosché (poste4)  qui a la particularité de beaucoup voyager (université américaine, Qatar, Porto-Rico et la saison passée en D2 allemande). L’entraineur Alain Boureaud compte sur cette intérieure pour apporter au groupe une valeur ajoutée indéniable.

 

DUNKERQUE MALO BASKET CLUB : à l’occasion d’une interview sur Radio 6 le 2 octobre dernier, le club annonce viser le maintien en espérant accéder au final 4. L’équipe de Sébastien Devos a été renouvelée à 50% avec 5 nouvelles joueuses sans expérience de la division et parmi elle la meneuse américaine Taelor  Karr.

 

ELAN BEARNAIS LACQ ORTHEZ : les filles de Mourenx, médaille de bronze au dernier F4 présentent une équipe quasiment inchangée. Seule l’américaine Lakevia Boykin au poste 3 (elle serait spécialiste du Catch & Shoot) vient compléter le groupe d’Aurélie Lopez qui peut espérer accrocher à nouveau une place dans les 4 premiers. Elle aura à ses côté le sniper Awa Guye et à l’intérieur Mariame Dia (35 ans), le pivot de l’Elan.

 

ILLKIRCH- GRAFFENSTADEN SIG : une seule recrue, Darline N’Soki en provenance de Toulouse pour se relancer. Le milieu de tableau voir un peu mieux pour les alsaciennes est un objectif annoncé. La défense intraitable demandée par l’entraineur Philippe Breitenbucher sera la clé pour renverser les matches difficiles.

On connait les alsaciennes et avec leur fidèle capitaine Céline Schmitt on sait bien qu’elles seront là pour faire un beau parcours cette saison !

 

LEON TREGOR BASKET 29 : L’équipe entrainée par Franck Simon, est exempte pour la première journée.

Une semaine de préparation supplémentaire bienvenue pour les finistériennes qui n’ont pu disputer que 2 matches amicaux, car l’infirmerie ne désemplit pas (rupture des ligaments pour Baudy et Levant) et l’équipe se trouve donc en manque de repères en ce début de championnat. Une intérieure canadienne Yar Shayok. (1,85 m, 23 ans), en provenance de l’université NCAA de Detroit vient renforcer le groupe ainsi que Christelle Ongenda M’Bo.

Mais on connait la trempe des bretonnes !

 

APLEMONT LE HAVRE : les championnes de France NF1 2012-2013 visent le maintien, mais le Président Sébastien Hache déclare dans Paris Normandie «on est des compétiteurs, alors on va essayer d’aller chercher la 8e ou 7e place et pas se contenter du premier repêchage ». Quatre recrues viennent renforcer les bas-normandes toujours sous la houlette de Laurent Chaunu, parmi elles une arrière américaine Kelsey Sigl et Aida Fall franco-sénégalaise bien connue pour ses qualités au rebond.

 

LIMOGES ABC : on efface tout ! après 2 saisons difficiles à Limoges on veut faire table rase du passé. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on y met les formes ! On peut ainsi lire dans La Montagne : « en s’appuyant sur denouvelles joueuses (6) avec une mentalité complètement différente des dernières saisons on veut faire de la salle MU un coupe-gorge », c’est Maxime Bézin qui le dit ! La forteresse des Sœurs de la Rivière, chère au Président Jean-Paul Robert pourra compter sur l’expérience et le leadership de Manon Sinico, mais aussi Mélanie Devaux et Christelle Recoura pour faire du LABC « les guerrières en jupette » que le fidèle public attend depuis 2 saisons.

 

REIMS BASKET FEMININ : le RBF a de l’ambition, c’est Philippe Sauret qui le dit haut et fort dans l’Hebdo du Vendredi du 9 octobre 2013.  L’équipe compte 2 recrues dont l’internationale finlandaise Heta Korpivaara et la jeune internationale Marieme Badiane déjà vue sous les couleurs de Roche Vendée et du Centre Fédéral. Sous la houlette de Guillaume Rassineux, le groupe peut compter sur un groupe de qualité : des valeurs sûres comme Maud Lesoudard ou Anaïs Jomby qui vont tenter d’accrocher le F4 avec l’autre jeune internationale du groupe Pauline Lithard, et Emmanuelle Gorjeu.

 

ROCHE VENDEE BASKET CLUB : enfin conjurer le sort ? L’équipe est ambitieuse, et Emmanuel Body a même annoncé être candidat à l’organisation du Final4 au Vendespace, synonyme de la 1ère place de la saison régulière. Autour de Johana Tayeau, Sarra Ouerghi et Sabrine Bouzenna, ’équipe pourra bien compter cette année sur Cora Duval et Gabriela Kubatova enfin sorties de l’infirmerie, et a signé l’excellente Leslie Fournier et aussi l’intérieure sénégalaise Aminata-Nar Diop (formée à Hoyas Georgetown NCAAqui sera sans nul doute l’une des intérieures les plus en vue de ce championnat. Alors « Body saison 3 » – 28 épisodes pour un happy end ?

 

CENTRE FEDERAL : cette équipe est composée de jeunes joueuses pensionnaires de l’INSEP (cadettes et juniors) est entrainée par Gregory Alain. Elle dispute le championnat « à titre expérimental », sans possibilité de monter ni de descendre.

                                                                                                       BoB

Via Radio 6, Paris Normandie, La Montagne, France Bleu Champagne & Le journal de Saône et Loire

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef. Spécialité NBA. Fan des Celtics et fervent supporter des exploits de JaVale McGee dans le Shaqtin' A Fool.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.