Remettons les choses dans l’ordre, nous sommes dans la nuit du 18 au 19 juin 2013 et beaucoup d’entre nous étions devant notre télévision ou notre ordinateur via le League Pass ou en train de galérer pour trouver un lien du match 6 des finales entre le Miami Heat et les San Antonio Spurs.

Il est à peu de choses près entre 4h30 et 5h du matin, il reste quelques minutes dans le match quand on a l’impression de se diriger vers le 4e titre de l’histoire de la franchise texane mais c’était sans compter sur Monsieur le meilleur shooteur à 3 points de l’histoire de la grande ligue.: Ray Allen.

1419781_10202695613382361_434306019_n

Il reste une vingtaine de secondes dans la fin du temps réglementaire, 95-92 en faveur des Spurs, LeBron James prend la balle et prend les choses en  mains, il joue utilise un écran de Chris Bosh en tête de raquette afin de se libérer de son joueur pour prendre un tir à 3 points et ramener le Heat à égalité avant la dernière possession. Il shoot, la balle rebondit sur l’arceau et en l’absence de Tim Duncan dans la raquette, Chris Bosh en profite pour prendre le très important rebond offensif, il passe ensuite la balle à Ray Allen qui se recule derrière la ligne à 3 points (marché ou non?) et prend le tir de la dernière chance à 6 secondes de la fin du match, sous les yeux de notre TP qui regarde la gonfle partir… Ficelle! Ray Allen alias Jesus Shuttlesworth vient d’offrir la prolongation dans ce Game 6 à la American Airlines Arena. La suite on la connait, le Heat remporte ce match en prolongation pour aller chercher le décisif Game 7 et le remporte aussi pour décrocher son deuxième titre consécutif et LeBron James sortira MVP de ces Finals.

A propos de l'auteur

Grand fan de basket en général. Rédacteur polyvalent. Supporter des Bulls de Chicago et des genoux de Derrick Rose pour la NBA et du Paris Levallois en France tout en ayant un petit penchant pour l'ASVEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.