Cinq matchs au programme de la nuit universitaire. Les intempéries ont encore causé des reports de rencontres. Voici le résumé de la soirée en NCAA.

Northwestern 70 – 85 Michigan State (#9)

Le retour depuis quelques matchs d’Adreian Payne fait du bien aux Spartans, il a permis aux siens de venir à bout de Northwestern, redoutable équipe. L’intérieur est auteur d’une belle performance encore hier soir, 20 points et 14 rebonds. Le couteau-suisse Denzel Valentine ajoute 16 points, 6 rebonds et 5 passes. Grâce à une belle efficacité au tir, Tom Izzo en a profité pour faire jouer son banc en fin de rencontre. Côté Northwestern, le trio Cobb (22 points), Demps (18 points) et Crawford (18 points) a tenté de tenir le bateau à flot.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-14 à 12.09.30

Les highlights :

 

Creighton (#18) 68 – 63 Butler

Doug McDermott sauve encore les siens, avec une grosse performance au scoring, 26 points à 11/19 aux tirs, dont 3/5 à trois points et 5 rebonds pour lui. Depuis quatre matchs il a toujours dépassé les 25 points à la marque. Il dépasse au classement « all-time » des meilleurs marqueurs NCAA Allan Houston et Kevin Bradshaw, et se glisse à la 15ème place.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-14 à 12.09.45

 

Minnesota 70 – 78 Wisconsin (#21)

Ben Burst conduit les Badgers à la victoire avec 20 points, 6 rebonds et 6 passes. Bien épaulé par les 17 points de Frank Kaminsky et les 15 points en sortie de banc de Nigel Hayes. Wisconsin est toujours fragile mais gagne les matchs qu’il faut pour engranger de la confiance avant d’affronter à la suite Michigan et Iowa.

La box-score :
Capture d’écran 2014-02-14 à 12.10.00

Les highlights :

 

Louisville (#13) @ Temple

REPORTÉ

 

Southern Methodist (#23) @ Rutgers

REPORTÉ

A propos de l'auteur

A dû porter des lunettes très tôt en raison des passes aveugles de Jason Kidd. Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado et Penny Hardaway à sa grande époque. Adepte du money time dans n'importe quelle position, roi du panier à 3-points qui compte 2 à cause des lignes trop larges du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.