Nous voilà à la mi-mars, la majorité des équipes NBA ont encore une vingtaine de matchs à jouer en saison régulière et plusieurs équipes se livrent une lutte âpre et féroce pour décrocher leur précieux sésame : le billet pour les playoffs.
Malheureusement, il est déjà trop tard pour un bon nombre d’équipes mais pour certaines, tout reste possible. En cette période décisive où les matchs ont déjà un goût de playoffs, chaque défaite peut être fatale et chaque victoire est précieuse.

Dans cette conférence Ouest, plusieurs équipes peuvent tout aussi bien prétendre à la 6ème place que finir 10ème.  Derrière le 5 de tête qui semble intouchable (San Antonio, Oklahoma, Houston, LA Clippers et Portland), plusieurs équipes se livrent une lutte sans merci pour valider leur place pour les playoffs. Voici donc un petit aperçu de cette course aux playoffs.

 6ème – GOLDEN STATE WARRIORS (40V, 24D)

Warriors

En gagnant leur 4 derniers matchs, les Warriors se sont bien positionnés pour obtenir leur ticket pour les playoffs après de longs mois de lutte. Mais quand on sait que cette équipe est capable du meilleur que du pire, la question suivante mérite d’être posée : les Warriors parviendront à trouver une stabilité et se qualifier sans soucis ? Néanmoins, avec plus de 60% de victoires et efficace à domicile (20v-10d), on ne voit pas comment Golden State ne jouera pas les playoffs… si tout se passe bien.

7ème – DALLAS MAVERICKS (38V, 26D)

Mavericks

Oscillant entre la 6ème et la 8ème place depuis un bon bout de temps, les champions NBA 2011, emmenés par Dirk Nowitzki sont pour l’instant sur une bonne vague avec 6 victoires et 4 défaites sur les 10 derniers matchs. Épargné par les blessures, la franchise du Texas ne devra pas rester sur ses acquis et s’améliorer sur certains points, comme la précision aux tirs ou leur fébrilité hors de leur bases (16 défaites à l’extérieur).

8ème – MEMPHIS GRIZZLIES (36V 26D)

Grizzlies

Quel come-back ! Alors que les coéquipiers de Marc Gasol avaient laissé l’impression de ne plus être comme la saison dernière, où ils s’étaient hissés jusqu’en finale de conférence après une saison à 56 victoires, les Grizzlies restent sur 7 victoires en 10 matchs et ont passé la cinquième pour enfin doubler Phoenix et se hisser en 8ème position, après avoir végété entre la 9ème et la 11ème durant de longs mois. Néanmoins, leur principale faiblesse, c’est les matchs contre les équipes de leur division puisque le bilan n’est pas à leur avantage (2v-11d).

9ème – PHOENIX SUNS (36V, 27D)

Suns

On ne cesse de le répéter, mais personne n’attendait les Suns aussi performants cette saison. Même les parieurs les plus fous n’auraient pas pensé que cette équipe serait aussi bonne, puisqu’on les voyait dans les bas fonds du championnat entamer un tanking profond. Mais sous l’impulsion d’un grand Goran Dragic (20.5pts, 3.5rbds, 6.2ast) et entouré d’un collectif complet et soudé, Jeff Hornacek, pour sa première saison sur le banc d’un club, est en passe de qualifier son équipe pour les playoffs. Mais ils sont dans une mauvaise série et ont enchaîné leur seconde défaite de rang, ce qui leur a coûté leur 8ème place (pendant un moment, ils ont été même 6ème). Après tout, peut-être que l’effet de surprise a ses limites et que l’effectif est en réalité assez limité. A eux de jeter leur dernières forces pour décrocher le précieux sésame.

10ème – MINNESOTA TIMBERWOLVES (31V, 31D)

Timberwolves

Derrière les machines Dallas, Memphis et Phoenix, les Timberwolves semblent un peu en retrait. Et pour cause, ils comptent 5 défaites de plus que le premier playoffable, Memphis. Mais discrètement, les hommes de Rick Adelman font le boulot. Après être enfin parvenus à passer le cap des 50% de victoires, Minnesota reste sur 7 victoires en 10 matchs. Derrière le vrai-faux franchise player Kevin Love (26.5pts, 13rbs et 4ast), les Wolves peuvent tout à fait créer la surprise et bousculer la hiérarchie puisqu’ils en sont parfaitement capables. Néanmoins, ils devront essayer de gagner plus à l’extérieur (18 défaites hors de leurs bases). De plus, le coach Adelman doit profiter de la largeur de son banc et arrêter d’utiliser une rotation fermée en offrant trop de temps de jeu à ses titulaires. Car sur le banc, il possède des atouts non négligeables, comme Mbah a Moute ou Ronny Turiaf.

Notre pronostic :

6ème – Golden State
7ème – Memphis
8ème – Phoenix
9ème – Dallas
10ème – Minnesota

Le pari est osé, les Grizzlies sont sur leur bonne lancée et il ne leur faut qu’une poignée de victoires pour passer devant Dallas. Les Mavericks ne sont pas l’abri des blessures et les voir manquer les playoffs d’un cheveu reste un scénario tout à fait plausible. Devant Dallas, Phoenix, avec le très probable retour d’Eric Bledsoe, va retrouver sa superbe et s’accrocher à son ticket pour les phases finales. Les Warriors vont conserver leur 6ème position car ils semblent avoir trouvé les mécanismes depuis quelques matchs. Enfin, même s’ils sont sur une excellente série, les Timberwolves sont encore un peu trop loin pour créer la surprise car un calendrier peu avantageux les attends.

A propos de l'auteur

Jeune lycéen basé à Toulouse fan des Denver Nuggets et des LA Clippers, un brin nostalgique de son voyage à Los Angeles. Rédacteur NBA et gérant du compte francophone des Nuggets (@NuggetsFR).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.