New York a fait les choses en grand aujourd’hui pour la conférence de presse exceptionnelle, qui était ni plus ni moins que celle qui a officiellement introduit Phil Jackson comme étant le nouveau président des New York Knicks pour les cinq prochaines années ! 

Dolan, Jackson, Mills, le nouveau trio gagnant new-yorkais ? 

Arrivé tout sourire dans la mecque du basket, le Madison Suqare Garden, la salle où il a conquis deux bagues NBA, les deux seules de la franchise, sous le maillot des Knicks floqué du numéro 18, Phil Jackson s’est dit heureux de revenir à New York mais dans le milieu de la NBA en général, rappelons quand même qu’il a souffert d’un cancer.

Accompagné par le patron des Knicks, James Dolan, « Master Zen » a de suite évoqué le lieu qu’il connaît si bien :

« C’est le meilleur endroit pour pouvoir jouer au basket »

Le décor est déjà planté. Jackson est déterminé à faire des Knicks une grande équipe, une future équipe championne NBA, mais hors de question de laisser place à des individualités, il veut avant tout un groupe soudé :

« Nous voulons construire une équipe, et ce mot équipe ne possède pas de ‘je’ « 

Et concernant Carmelo Anthony ? Que compte t’il faire ? Sa réponse fuse et il y a de quoi rassurer les nombreux fans New-Yorkais :

« Je n’ai aucun problème à le dire : Carmelo Anthony est impliqué dans les futurs plans de l’équipe. Carmelo peut encore progresser, et je vais l’amener à ce niveau. »

Ses déclarations sont sans doute un message aux autres équipes : Phil Jackson va tout faire pour garder Carmelo Anthony et reconstruire autour de lui. Et nul doute, si Melo sent le soutien de son désormais nouveau président, il restera bien à Gotham cet été !

Et bien sur, il fallait bien que le fameux système en triangle, dont il est le maître, soit évoquer. Jackson ne veut pas l’imposer chez les Knicks mais il est très clair, il veut un système bien défini :

« Ce n’est as une obligation mais j’aime avoir un système, une méthode précise pour jouer au basket. »

Et quand un homme aux 11 bagues NBA en tant que coach dit cela, en général on l’écoute. Le cas Mike Woodson a également était évoqué, et le néo-président a donné tout son soutien à l’actuel coach des Knicks :

« Il a montré qu’il était un très bon coach. Nous aurons une discussion avec Mike en fin de saison. »

Mais que Woodson se rassure, Jackson ne prendra pas sa place, comme il l’a déclaré avec humour :

« Je suis trop vieux pour jouer et trop boiteux pour entraîner ! »

Et pour tous ceux qui se posaient encore la question, Dolan a bel et bien confirmé que Phil Jackson était le nouveau boss des Knicks concernant les décisions basket, et qu’il avait les pleins pouvoir dans ce domaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.