Avec l’arrivée d’Enes Kanter, le poste de pivot à New York est assez fourni. En ce début de saison, c’est donc Willy Hernangomez qui contemple les matchs du banc pour l’instant.

En deux matchs, Willy Hernangomez n’aura disputé que quatre petites minutes avec les Knicks, le pivot fait les frais de l’arrivée d’Enes Kanter. En sortie de banc, c’est Kyle O’Quinn qui a les faveurs de son coach, Jeff Hornacek.

Les Knicks ont gâché un avantage de 21 points hier face à Detroit, une situation frustrante pour les joueurs et surtout pour le pivot espagnol depuis le banc.

C’est la même chose, je suis en colère. Je ne peux pas aider l’équipe à gagner si je suis sur le banc. Deux fois d’affilée, c’est dur. Je dois attendre mon moment, je ne peux pas en dire plus.

Une situation particulière aux Knicks, et qui pourrait se dégrader avec le temps si Hernangomez ne trouve pas de temps de jeu. Jeff Hornacek a en tout cas ses raisons.

Ils disent toujours, fais jouer les gars qui le méritent à l’entraînement. C’était avant l’arrivée d’Enes Kanter, on a donc un nouveau pivot. C’est de la compétition, les joueurs doivent mériter leurs minutes. Willy a été bon, son heure viendra.

Pour son coach, l’Espagnol doit avant tout progresser en défense, point faible du joueur. Une raison qui pourra quand même soulever des questions pour les fans. Enes Kanter est un formidable attaquant, mais reste un défenseur plus que limite et cela s’est encore vu face aux Pistons.

« Je ne pense pas que je sois si mauvais en défense, donc je dois essayer d’impacter l’équipe, faire ce dont elle a besoin. Je sens que je peux marquer, mais nous avons d’autres bons joueurs en attaque, comme KP, Tim, donc je dois être bon défensivement. » Willy Hernangomez

Il ne s’agit pour l’instant que de deux matchs, Willy Hernangomez aura donc encore le temps d’avoir du temps de jeu. Mais Joakim Noah reviendra lui dans quelques semaines, forçant peut-être les Knicks à faire un trade. Mais avec un jeune pivot prometteur, New York aurait tort de se séparer du joueur.

Source : NY Post

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.