Le pivot du Jazz s’est confié à FOX 13 Salt Lake City en racontant comment il avait vécu la dernière free-agency et le départ de son coéquipier Gordon Hayward. 

L’année passée, le Jazz d’Utah était porté par une doublette flamboyante composée de Rudy Gobert et de Gordon Hayward. Après sept ans à Salt Lake City, l’ailier américain a souhaité tenter une nouvelle expérience à Boston. Une malheureuse et grave blessure a néanmoins plombé son année. Le pivot français qui profite de la fraîcheur du nouvel effectif du Jazz, où Donovan Mitchell a notamment trouvé sa place, est tout de même revenu sur le mal-être qui planait au-dessus de sa relation avec Hayward l’été dernier.

« Nous savons tous que Gordon est un bon joueur. Nous savons tous que c’est un business, et que parfois vous devez prendre des décisions difficiles.

Pour ma part, c’est simplement le fait qu’il ne voulait pas vraiment communiquer avec moi. J’ai essayé de le contacter avant, juste pour avoir quelques informations. Peu importe lesquelles, j’allais respecter son choix. Il m’a en quelque sorte ignoré. C’est juste ça que je n’ai pas vraiment aimé.

Je le considérais comme un frère. Nous avons joué quatre ans ensemble, on a traversé beaucoup de choses. Et je pensais que j’étais assez important pour être au courant. On dirait que ce n’était pas le cas, mais on a déménagé et je lui souhaite le meilleur à Boston. »