Dans un match haletant remporté sur le fil par les Pistons (125-122), Blake Griffin s’est fait éjecter dans le 3ème quart-temps pour avoir provoqué le banc des Hawks. Ambiance.

Trop d’intensité peut parfois tuer : voilà le constat que Blake Griffin a pu tirer à l’issue de la rencontre face aux Hawks, cette nuit à Atlanta.

Nous sommes en fin de troisième quart-temps lorsque le Piston, déjà titulaire d’une première faute technique, plante un 3-points pour offrir 11 unités d’avance à Détroit. En supplément, un regard provocateur et surtout quelques mots pour le banc des Hawks :

A voir également : Le tour de magie de Trae Young

Un geste qui ne passe pas très bien, notamment pour Vince Carter, furieux. Le match est interrompu, Griffin écope finalement d’une deuxième technique, synonyme d’expulsion. Les Hawks ne manqueront pas de saluer son départ :

Les Pistons l’emporteront quand même 125 à 122. Pour ses 23 minutes de jeu, Griffin aura cumulé 15 points (6/13) et 4 rebonds. Andre Drummond terminera la rencontre avec 26 points et surtout 21 rebonds, devenant ainsi le deuxième joueur le plus jeune de l’histoire à cumuler 7000 rebonds. Reggie Jackson ajoutera également 32 points.

Côté Hawks, Trae Young (30 points, 10 assists) et John Collins (19 points, 6 rebonds) tiendront la baraque, appuyés par un Vince Carter à 16 points en 16 minutes.

Si les Pistons se rapprochent tout doucement de l’équilibre avec cette victoire (27-30), Atlanta signe tout simplement sa 40ème défaite de la saison, pour 19 victoires.

Mais aussi : Paul George tue le Jazz en double-overtime !

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Parlons Basket. En 2012, on tweetait entre 2 cours à la fac, aujourd'hui c'est notre métier. De la sueur, des échecs, des réussites et beaucoup de passion. 10 années de mariage à la balle orange, une petite infidélité avec une belle anglaise nommée boxe.