Victoire tranquille des Nuggets cette nuit face aux Knicks (111-93). Si l’on parle beaucoup d’eux dans la course à la première place à l’Ouest, un autre dossier serait toujours ouvert : celui pour Anthony Davis.

A la trade deadline, Anthony Davis était proche de rejoindre les Lakers. La superstar, qui avait demandé son transfert à été, a fait l’objet de nombreuses offres de la part des Angelinos. Mais le deal tant attendu n’a jamais eu lieu. Une donnée laissant alors ouverture aux autres franchises intéressées.

C’est notamment le cas des Celtics, qui fantasment à l’idée d’avoir Davis dans leur effectif, depuis très longtemps. Mais ils sont loin d’être les seuls. Qui pourrait refuser de vouloir s’attacher les services d’un joueur d’un tel niveau ?

Et les derniers prétendants à s’être manifestés, ce sont les Nuggets. La franchise avait déjà fait une offre lors de la deadline, et selon Sam Amick de The Athletic, le front office aurait appelé les Pelicans pour discuter autour du dossier Anthony Davis. Le journaliste raconte.

A lire également : Les Knicks auraient jaugé l’intérêt pour Ntilikina avant la deadline

« C’est une bonne idée. Je veux dire, pour combler ses quelques lacunes, Denver avait de l’intérêt pour AD et s’est manifesté au moment où il est devenu disponible. Ils ont un front office agressif, qui vient d’être réaménagé, avec Tim Connelly. Donc maintenant vous avez de la stabilité là-bas. Tim a travaillé à la Nouvelle-Orléans et a fait partie de l’équipe qui a recruté AD lorsqu’il est entré dans la ligue ».

Des atouts indéniables qui peuvent attirer Anthony Davis : l’équipe gagne, le joueur connaît le front office et pourrait donc s’intégrer assez vite. Leaders ex-aequo de l’Ouest avec les Warriors, Denver est un prétendant au titre. Tout ce qu’AD cherche. Mais comment le faire venir ? Nikola Jokic semble intouchable, tout comme Jamal Murray. Mais les Nuggets ont d’autres joueurs capable d’intéresser les Pelicans.

Un package autour de Gary Harris et Paul Millsap serait le plus probable en ajoutant peut être Michael Porter Jr, plus un tour de draft pour offrir de l’avenir aux Pelicans. C’est une offre que New Orleans devrait étudier car ils pourront récupérer un arrière et ailier fort à grand potentiel en plus d’un ailier, poste dépourvu en Louisiane. Attention donc à Denver dans la course pour Anthony Davis.

Imaginez un duo Jokic/Davis. Mamma Mia ! Tellement indéfendable pour les équipes adverses. Mais nous n’en sommes pas encore là, calmons-nous.

Mais aussi : Jimmy Butler viserait 3 franchises cet été