Philadelphie a répondu avec la manière cette nuit en corrigeant Brooklyn pour égaliser à un partout dans la série (145-123). Mais les choses auraient-elles été différente si Joel Embiid avait été exclu ?


Il a beau jouer malgré la douleur et voir son avenir à long terme être remis en cause par un docteur, Joel Embiid était bien présent sur le parquet cette nuit pour aider les siens. Visiblement irrité et inconfortable lors de la première mi-temps, il s’est distingué par un énorme coup de coude sur Jarrett Allen avant le retour aux vestiaires, alors que le score était ultra-serré. Regardez plutôt :

A lire également : La nouvelle décla polémique de Paul Pierce

Après review, les arbitres ont alors décidé d’asséner une faute flagrante de niveau 1 à Embiid, et non pas de niveau 2, qui aurait été synonyme d’exclusion. Une décision qui a beaucoup fait parler chez les fans des Nets, dont certains estiment que le geste est intentionnel et que le pivot des Sixers aurait donc dû être renvoyé aux vestiaires. Sans son apport en deuxième mi-temps, lors de laquelle il a par ailleurs été très bon, le match aurait peut-être pris une toute autre tournure.

Avec ou sans l’aide des arbitres (on vous laisse juger en âme et conscience), Embiid a en tout cas été solide. En seulement 21 minutes sur le parquet, il a inscrit 23 points et capté 10 rebonds. Ben Simmons, qui s’était agacé des huées du public à son encontre lors du match 1, a envoyé un message avec un triple-double (18 points, 12 passes, 10 rebonds), tandis que tout le collectif s’est mis au diapason (19 points pour Tobias Harris, 17 pour JJ Redick, 16 pour Boban, 15 pour Mike Scott).

Une victoire probante pour Philly mais qui laissera un goût amer aux Nets, qui étaient encore dans le match lors du fameux coup de coude. Rendez-vous au Game 3.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : L’énorme dilemme des Lakers