Principal artisan du comeback spectaculaire des Clippers cette nuit, Lou Williams s’est même permis d’égaler une performance jamais-vue en playoffs depuis 1995. Non pas l’ancien groupe de rap français, mais bien le siècle précédent. Blague à part, explications.


Hier soir, les Clippers ont égalisé de fort belle manière la série face aux Warriors. Au terme d’un d’un comeback tout simplement historique et d’un dernier quarts-temps remporté 41 à 23, ils ont réussi à forcer le destin pour s’emparer de l’avantage du terrain. Score final : 135-131.

Pour orchestrer cette remontée, les Clippers ont pu s’appuyer sur leur trio Gallinari-Harrell-Williams. Titulaire, Gallinari a réalisé un match complet, avec 24 points à 8/17 (3/6 à 3-points), 4 rebonds et 6 passes. De son côté, Harrell a fini en double-double, avec 25 points, 10 rebonds et 2 passes, le tout en étant parfait au tir (9/9).

À lire également : Blessure inquiétante pour DeMarcus Cousins

Mais la palme revient tout de même à Lou Williams, qui confirme son statut de favori pour s’emparer du titre de meilleur 6ème homme de l’année. Auteur lui-aussi d’un double-double avec 36 points à 13/22 (2/4 à 3-points), 2 rebonds et 11 passes, il en a également profité pour égaler une performance réalisée seulement une fois dans l’histoire de la ligue.

Williams est ainsi devenu le deuxième joueur depuis 1995 à réaliser un match à plus de 30 points et 10 passes en sortie de banc lors d’un match de playoffs. Son homologue 24 ans plus tôt ? Sam Cassell. L’ancien meneur, triple champion NBA, avait alors sorti un match à 30 points, 5 rebonds et 12 passes avec Houston contre San Antonio le 30 mai 1995, lors du Game 5 des finales de conférence.

Avec cette performance, Lou Williams confirme qu’il est l’un des meilleurs 6èmes hommes de l’histoire. Pour les Clippers, avec cette égalisation, ils peuvent pourquoi pas se permettre de rêver.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Ben Simmons règle ses comptes avec les fans des 76ers