Après un Game 6 irrespirable, les Raptors sont enfin en Finales NBA pour la première fois de leur histoire. Ils ont réussi à y accéder avec un roster pléthorique mais qui comporte une sacrée particularité. On vous explique pourquoi.

On connaît enfin l’adversaire des Warriors en Finales NBA. Il s’agit des Raptors qui se sont finalement défaits des Bucks en s’imposant 4-2 dans la série. Les hommes de Nick Nurse ont parfaitement répondu présent alors qu’ils étaient menés 2-0 au début de la série.

Une performance remarquable qui leur permet d’accéder tout simplement pour la première fois de leur histoire à ce stade de la compétition. Et pouvoir aussi se débarrasser un peu de cette image de perdant, des moqueries autour de Lebronto…


Les Raptors figuraient dans les favoris au début de la saison pour aller en Finales avec aussi les Bucks, les Celtics et les Sixers. Les 4 équipes sont celles qui possèdent sans aucun doute les meilleurs effectifs de l’Est et c’est donc logiquement celles-ci que l’on a retrouvées en demi-finales.

Toronto a donc rempli son objectif, après avoir amélioré son roster cet été. Le travail de Masai Ujiri, GM de la franchise, est à souligner et à complimenter. Il a même réussi à battre un record vieux de 50 ans en NBA.

A lire également : Kawhi Leonard monte sur le podium dans l’histoire des Raptors

S’il est très performant, le roster de Toronto possède pourtant une particularité rare. Aucun joueur de l’équipe n’a été choisi dans le top 10 d’une Draft ! Un fait qui peut interpeller surtout lorsqu’on voit la qualité des joueurs.

C’est la première fois depuis 50 ans qu’une équipe parvient à aller en Finales NBA sans posséder un joueur drafté dans les 10 premiers. Un exploit retentissant donc pour ces Raptors qui montre aussi toute la qualité du recrutement récent de l’équipe.


Pour rappel, Kawhi Leonard avait été drafté en 15ème position en 2011. C’est le joueur le plus haut choisi dans cet effectif. En ce qui concerne les autres, Kyle Lowry a été pris en 24ème position en 2006, tout comme Serge Ibaka en 2008.

Marc Gasol, Norman Powell et Danny Green avaient été choisis au 2ème tour tandis que Pascal Siakam est le 27ème choix de la Draft 2016. Comme quoi, peu importe les choix de Draft que vous possédez, il est possible de faire de grandes choses en NBA…

Une stat donc assez impressionnante pour les Raptors de Nick Nurse. Quelques jours de repos désormais avant de se frotter aux Warriors et tenter un improbable exploit.

Mais aussi : L’énorme poster de Kawhi Leonard sur Giannis !

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs