NBA – L’énorme anecdote d’Andre Iguodala sur Klay Thompson !

0

Les Warriors viennent de terminer la saison sur une fausse note, battus par Toronto en finales. Mais cette équipe reste une équipe légendaire, avec ses personnalités remarquables. Andre Iguodala est revenu dans ses mémoires sur le personnage de Klay Thompson via une anecdote inédite.

Quand il est arrivé à Golden State, Steve Kerr a voulu construire la culture des Warriors autour de 4 principes moteurs : la joie, la pleine conscience, la compassion, et la compétition.

Les taquineries sont en fait devenues un élément du quotidien chez les Warriors, autant dans les vestiaires que sur le terrain. Andre Iguodala, joueur des Warriors depuis 2013, l’a rappelé dans ses mémoires, intitulées « The Sixth Man », qui paraîtront le 25 juin.

Il a en effet profité de l’écriture de ce livre pour raconter une anecdote sur son coéquipier Klay Thompson. Iggy nous en apprend plus sur la personnalité du Splash Bro. La scène se déroule lors d’une session de cohésion d’équipe où les joueurs devaient raconter leur meilleur moment de joie pendant un match.

Lire aussi | Gordon Hayward aurait causé les tensions dans le vestiaire de Boston

Quand le tour de Klay est arrivé, on imaginait tous qu’il allait dire que son moment préféré était le jour où il a marqué 37 points en un quart-temps contre Sacramento. C’était quand même un record NBA ! Mais ce n’était pas ça.

A la place, il a dit : « Mon meilleur moment, c’était un soir où j’ai reçu une passe et j’étais genre à 15 mètres du panier et je m’apprêtais à prendre le tir. Et tout d’un coup, j’entends Andre me dire : « What the fuck, Klay ? T’es à 15 mètres du panier ». J’y ai réfléchi pendant une seconde puis j’ai quand même shooté. Le tir est rentré, et j’étais en mode : « Ouais, Andre, fuck you ». On avait tous bien rigolé.

J’étais en mode : « Wow, sérieux mec ? C’est ça ton meilleur moment ? »

Dans ses mémoires, Andre Iguodala revient sur son parcours depuis son enfance jusqu’à aujourd’hui. En tant qu’adolescent puis joueur passionné de basket-ball et témoin des tensions raciales de notre temps, toujours présentes autour de la NBA, Iggy nous explique ce que c’est que d’être un athlète au plus haut niveau.

Il revient également sur les choses qui peuvent motiver les grands athlètes à viser toujours plus haut, sans jamais être rassasiés. Enfin, il explique comment les joueurs de NBA constituent une communauté de frères en même temps qu’un groupe de rivaux et de compétiteurs.

On sait pas vous, mais nous, si on avait réussi à inscrire 37 points en un seul quart-temps sur un parquet NBA, ça serait probablement le moment préféré de notre carrière. Mais Klay Thompson est au-dessus de tout ça. Reviens nous vite, Killa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.