La saison de Jayson Tatum fut compliquée, c’est le moins que l’on puisse dire. Libéré de Kyrie Irving avec son départ pour Brooklyn, le jeune ailier est visiblement déterminé à tout écraser la saison prochaine. Cela commence même par les gamins des camps qu’il encadre.

Jayson Tatum a réalisé une année rookie impressionnante de maturité. Déjà très bon en saison régulière, le jeune avait réussi, chose rare pour un rookie, à élever son niveau de jeu en playoffs, passant notamment de 14 points à 18.5 points de moyenne par match en profitant de l’absence de Kyrie Irving

On attendait donc logiquement une explosion lors de sa saison sophomore. Cependant, si ses statistiques ont légèrement augmenté, la réalité du terrain fut tout autre.

L’ancien Dukie a eu du mal, comme la plupart des jeunes de l’effectif, à accepter de voir son rôle restreint par le retour de Kyrie Irving. Dans l’idée, Tatum s’est alors mis à « déjouer » : des tirs forcés à mi-distance ou derrière l’arc, au lieu d’utiliser sa fougue en drive vers le cercle.

Le jeune a également beaucoup forcé en isolation, avec une efficacité catastrophique, au point de devenir l’un des joueurs les moins efficaces de la ligue dans ce domaine. Une chose qu’il devra vite corriger mais à laquelle on peut croire, Tatum possédant déjà de solides fondamentaux sur tout le reste.


Voir aussi | L’incroyable buzzer beater à mi-terrain de Josh Reaves !

Comme beaucoup de joueurs NBA, Jayson Tatum profite de l’été pour participer à des camps, où certains jeunes basketteurs sont invités afin d’affronter le joueur mais surtout profiter de ses conseils.

Et lors d’un événement organisé par Nike, le sponsor de Tatum, il s’est distingué avec une petite poussette sur un enfant avant d’aller écraser le cercle. Pour le respect, on repassera :

Rien de méchant évidemment de la part du jeune Celtic, la scène prête même à sourire. Une chose est sûre : ce petit n’est pas prêt d’oublier son face-à-face avec Tatum. Surtout qu’à cet âge, on ne connait pas encore la rancoeur.

Faire le malin devant des demi-portions, c’est facile. Mais Jayson Tatum devra maintenant porter les Celtics sur le terrain aux côtés de Kemba Walker. Voilà une autre problématique.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs