NBA – Le meilleur 5 des joueurs nés en… 1981

0

A quoi ressemble le meilleur 5 uniquement avec des joueurs nés la même année ? C’est la question à laquelle nous tentons de répondre au travers de cette chronique. Aujourd’hui, place à 1981.

Chaque Draft, chaque franchise, chaque décennie ont plus ou moins eu le droit à leur 5 majeur ultime. De notre côté, on s’est lancé un petit défi : à quoi ressemble le meilleur 5 en fonction de l’année de naissance des joueurs ?

Petite précision : si certains joueurs ne correspondent pas à leur poste, c’est normal. Nous avons adapté au mieux pour vraiment inclure les 5 meilleurs athlètes de l’année en question.

Vous pouvez retrouver tous les autres numéros en cliquant ici.

Meneur : José Manuel Calderón

Date de naissance : 28 septembre 1981

Moyennes en carrière : 8.9 points – 2.4 rebonds – 2.3 passes – 47.2% au tir – 40.7% à trois-points – 87.3% aux lancers francs (au 18 août 2019)

Si vos poils se sont hérissés à la lecture de ce nom, rien de surprenant, tant Jose Calderon nous aura fait mal avec la Roja. Au-delà de ce vilain défaut d’être Espagnol (on rigole bien entendu), Calderon est un formidable joueur de basket doté d’un énorme QI basket, d’une superbe qualité de passe (il était l’un des meilleurs dans ce domaine lors de ses jeunes années à Toronto) et d’un shoot très sûr.

Arrière : Jason Richardson

Date de naissance : 20 janvier 1981

Moyennes en carrière : 17.1 points – 5 rebonds – 2.7 passes – 43.8% au tir – 37% à trois-points – 70.7% aux lancers francs (au 18 août 2019)

Sélectionné par les Warriors avec le 5ème choix de la draft 2011, Jason Richardson va rapidement montrer toute l’étendue de ses talents de scoreur à l’ensemble de la Ligue. Monté sur ressort, J-Rich est également connu pour ses dunks plus spectaculaires les uns que les autres. Poster, 360, rider, il n’a aucune limite en l’air. Ses incroyables prédispositions vont lui permettre de gagner deux Slam Dunk Contests consécutifs, rejoignant ainsi Nate Robinson, Michael Jordan et Zach LaVine dans ce club très fermé.

Ailier : Joe Johnson

Date de naissance : 29 juin 1981

Moyennes en carrière : 16 points – 4 rebonds – 3.9 passes – 44.1% au tir – 37.1% à trois-points – 80.2% aux lancers francs (au 18 août 2019)

Drafté à une époque où l’isolation était un art à la mode, art dominé par des artistes tels que Kobe Bryant ou Allen Iverson entre autres, Joe Johnson va lui aussi se montrer un maître en la matière. On ne compte plus les fois où Iso Joe a assassiné une équipe en fin de match, à l’issue d’une de ses célèbres isolations, le joueur se révélant aussi être extrêmement clutch. Il fut sélectionné à 7 reprises au All-Star Game.

Ailier Fort : Carlos Boozer

Date de naissance : 20 novembre 1981

Moyennes en carrière : 16.2 points – 9.5 rebonds – 2.2 passes – 52.1% au tir – 72.2 aux lancers-francs (au 18 août 2019)

De sa draft où il n’a été sélectionné qu’avec le 35ème choix jusqu’à la fin de sa carrière, Carlos Boozer aura toujours été sous-estimé. Le joueur était pourtant doté d’un réel talent en attaque, lui permettant de tourner avec de très solides double-double de moyenne durant certaines saisons. A Utah, là où il a connu ses meilleures années, Boozer aura même l’honneur d’être nommé dans la All-NBA Third Team en 2007-2008.


Pivot : Zach Randolph

Date de naissance : 16 juillet 1981

Moyennes en carrière : 16.6 points – 9.1 rebonds – 1.8 passe – 47.1% au tir – 47.1% à trois points – 76.4% aux lancers-francs (au 18 août 2019)

Durant près de 17 années, Zach Randolph aura terrifié les raquettes NBA. S’il dispose de qualités athlétiques pas franchement impressionnantes pour les standards de la grande Ligue, Z-Bo va dominer grâce à ses 115 kilos de barbaque, son arrière-train qui lui permettait d’enfoncer n’importe quel joueur au poste, et surtout grâce à une papatte gauche aussi douce que du velours. Il est aussi connu pour avoir fait partie des Portland Jail Blazers, cette équipe qui réunissait les bad boys les plus fous de la NBA, eux qui collectionnaient autant les faits divers que les victoires.

Découvrez le 5 de votre année de naissance :

1963 (Jordan)1965 (Pippen)1976 (Duncan)1977 (Pierce)1978 (Kobe)1979 (McGrady)1980 (Ming)1981 (Randolph) – 1982 (Parker) – 1984 (LeBron) – 1985 (Chris Paul)1988 (Curry) – 1989 (Harden)1990 (Lillard)1991 (Kawhi)1992 (Irving)1993 (Davis)1994 (Giannis)1995 (Towns)1996 (Russell)1997 (Fox)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.