NCAA – Shareef O’Neal, Mac McClung et Nico Mannion ont fait leurs débuts !

0

La nuit NCAA a permis de voir les débuts de joueurs qu’on suivra de près durant la saison à venir. Focus sur 3 d’entre eux.

Au delà d’Anthony Edwards, James Wiseman et tous les « poids lourds » annoncés dans le top 10 de la prochaine Draft, la reprise de la saison NCAA est aussi l’occasion de s’intéresser à des joueurs au profil plus atypique, appréciés de notre rédaction et que nous souhaitons vous faire découvrir et suivre.

La nuit dernière, Shareef O’Neal, Mac McClung et Nico Mannion ont foulé les parquets pour leur premier match officiel de la saison 2019-2020. Avec des fortunes diverses.

1. Shareef O’Neal

Que la soirée a dû être émouvante pour Shareef O’Neal. Lourdement opéré du cœur il y a un an, le fils du Shaq a enfin pu débuter sa saison freshman avec UCLA. 6 petites minutes, certes, et 0 point à 0/3 au tir, mais qu’importe.

Shareef a tout de même capté 3 rebonds et réussi une interception dès son entrée en jeu. Les Bruins se sont imposés 69-65 dans un match poussif, mais l’essentiel était ailleurs pour O’Neal, qui va maintenant tenter de monter en puissance lors de ses prochaines sorties.

Lire aussi | Les toutes nouvelles prévisions de la prochaine Draft, Théo Maledon très haut !

2. Mac McClung

Armé d’un corps plus affûté que jamais, Mac McClung entame sa saison sophomore tambour battant. Après une campagne freshman où il avait surpris tout son monde, le joueur de Georgetown a contribué à la victoire des Hoyas face à Mount St Mary’s (81-68). Surpris par leurs modestes adversaires, les hommes de Patrick Ewing se sont mis en route sur la fin, terminant la partie sur un run de 20 à 1.

McClung, lui, signe 16 points à 6 sur 9 au tir. Une perf propre, et on regrettait presque même qu’il n’ait pas plus shooté. Son compère de backcourt James Akinjo a ajouté 20 pions.

3. Nico Mannion

Débuts réussis pour Nico Mannion. Pour son tout premier match en NCAA, le freshman a contribué à la victoire facile des siens dans le derby Arizona vs Arizona State.

En 25 minutes, l’Italo-Américan a rendu une copie propre de 9 points et 4 rebonds, sans oublier un +/- de +33. Succès 91 à 52 au final.

Des débuts globalement réussis pour les trois joueurs, donc. Mannion et McClung ont fait ce qui était attendu d’eux, tandis que Shareef a signé une victoire personnelle simplement en foulant les parquets. A lui désormais de monter en puissance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.