NBA – L’explication derrière le maillot des Nets qui affole la toile

Le nouveau maillot des Nets, en hommage à Jean-Michael Basquiat
(DR)

Comme de nombreuses franchises, les Nets ont dévoilé leur nouveau maillot « City Edition » pour la saison prochaine. Une tunique qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux pour son côté « expérimental ». Mais quand on connait la raison derrière ce design si particulier, on ne peut que saluer l’initiative.

Publicité

Les Nets auront une toute autre allure que celle affichée récemment pour démarrer la prochaine saison. Contrairement à l’équipe que l’on a vu dans la bulle le temps d’un tour de playoffs, qui était faible et sans réelle star, Brooklyn démarrera le prochain exercice avec un duo Kevin Durant et Kyrie Irving, qui n’aura pas d’autre ambition que de décrocher un titre.

Pour y parvenir, les Nets pourront aussi compter sur un nouveau coach, Steve Nash, qui aura la lourde responsabilité de faire fonctionner les deux franchise players. Et pour réellement marquer le coup et le changement, la franchise aura un nouveau maillot pour les grandes occasions. Les premières images ont fuité, et elles ont fait parler.

Publicité

Frère, on dirait que des CP ont fait ce maillot.

Publicité

Ils ont vraiment fait ce design avec des craies grasses.



Une police d’écriture qui semble très manuelle, des lignes pas forcément très symétriques… Il est vrai que ce maillot ne ressemble à aucun autre en NBA. Mais contrairement à ce que certains pensent, il n’est pas inspiré de dessins d’enfants, mais de l’un des plus grands peintres de son époque : Jean-Michel Basquiat, natif de Brooklyn.

Publicité

Si son premier amour est le graffiti, qu’il a pratiqué un peu partout dans les rues de Manhattan, Basquiat, peintre afro-américain qui parlait couramment français, est rapidement devenu un référence dans le monde de la peinture, en exposant dans quelques unes des plus belles galeries de la Grosse Pomme. En l’espace de quelques années, il s’est révélé comme un véritable prodige du mouvement néo-expressionniste.

Comme Notorious B.I.G., honoré par les Nets lors des deux saisons précédentes, Basquiat a connu un destin tragique. Issu d’un milieu modeste, il a très mal géré sa subite richesse. En effet, il dépensait son argent dans la drogue dure, et en 1988, à seulement 27 ans, il a succombé des suites d’une overdose à l’héroïne… Brooklyn aime ses héros, surtout quand ils n’ont pas eu la vie et la carrière qu’ils méritaient. Respect à la franchise pour cette héritage.

Publicité

Voici une image pour illustrer son style, et la police d’écriture du maillot des Nets.

Brooklyn n’a pas toujours les plus beaux maillots, mais ils ont les plus recherchés et les plus créatifs. Les fans d’art apprécieront forcément l’hommage à une légende de l’art morderne.

Brooklyn Nets Buzz NBA 24/24

Les dernières actualités